Politique

Cisjordanie: un Palestinien abattu par les balles de l'armée israélienne

- Selon le ministère palestinien de la Santé

1 23   | 23.12.2021
Cisjordanie: un Palestinien abattu par les balles de l'armée israélienne

Quds

AA / Ramallah

Le ministère palestinien de la Santé a déclaré dans un communiqué examiné par l’Agence Anadolu que "le jeune homme, Mohammed Issa Abbas (26 ans), est arrivé au complexe médical palestinien (gouvernemental) de Ramallah, dans un état critique après avoir reçu une balle dans le dos. Les médecins ont tenté de lui sauver la vie, mais il a succombé des suites de sa blessure".

Des témoins oculaires ont déclaré à l'Agence Anadolu qu'une force israélienne avait attaqué la ville d'al-Bireh et tiré sur un véhicule palestinien, blessant un civil par balles.

À la suite de cela, des affrontements ont éclaté entre des dizaines de civils et l'armée israélienne, au cours desquels cette dernière a utilisé des balles réelles et métalliques et des grenades lacrymogènes.

Pour sa part, le Premier ministre palestinien, Mohammed Shtayyeh, a mis en garde contre les répercussions dangereuses qui résulteraient des nouvelles instructions de recours aux armes à feu, annoncées par les dirigeants de l'appareil militaire israélien, dont les dernières victimes étaient Hikmat Abdel Aziz et Mohamemd Abbas.

Dans un communiqué, Shtayyeh a appelé à l'intervention urgente des Nations unies et des organisations internationales des droits de l'homme pour stopper la politique d'exécutions sur le terrain, menée par les forces d'occupation contre le peuple palestinien, sans la moindre considération des lois internationales.

De son côté, l'armée israélienne a déclaré dans un communiqué examiné par l'Agence Anadolu qu’"il y a peu de temps, une force de l'armée est entrée dans la périphérie de la ville d'al-Bireh après avoir repéré des suspects qui ont été aperçus à proximité de la colonie de Psagot".

L'armée a affirmé que pendant la traque des suspects, l'un d'eux avait tiré sur les éléments de l’armée depuis une voiture, et les soldats israéliens ont riposté et blessé le tireur.

L’armée israélienne a aussi affirmé qu’"il n'y a eu aucune perte parmi nos forces".

L'armée israélienne a indiqué que des "émeutes" ont éclaté après cela, auxquelles avaient participé de dizaines de Palestiniens autour de ses forces israéliennes, qui "ont riposté en utilisant des moyens de dispersion des manifestations", notant que ses forces ratissaient la zone.

La Société israélienne de radiodiffusion a déclaré, dans la journée du dimanche, que l'armée israélienne avait autorisé ses soldats à tirer sur des Palestiniens qui lançaient des pierres et des cocktails Molotov, et ce, même après avoir arrêté de lancer des pierres, et durant la phase de dispersion des jeunes de l'endroit de l’incident.

La même source a indiqué que les nouvelles instructions ont été émises ces dernières semaines et diffusées dans un document écrit dans les rangs de l'armée israélienne en Cisjordanie.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.