Politique

Cisjordanie : 10 Palestiniens blessés par les balles de l'armée israélienne

-7 blessures par balles réelles et 3 par balles en caoutchouc, en plus de dizaines de cas d'asphyxie

1 23   | 15.05.2022
Cisjordanie : 10 Palestiniens blessés par les balles de l'armée israélienne

Ramallah

AA / Ramallah / Muhammad Ghafri

Dix Palestiniens ont été blessés, dimanche, par des balles réelles et des balles en caoutchouc, et des dizaines d'autres ont été victimes d'asphyxie lors d'affrontements qui ont éclaté en Cisjordanie occupée.

Le Croissant-Rouge palestinien (non gouvernemental) a déclaré, dans un communiqué de presse dont l'Agence Anadolu a eu copie, avoir traité 16 blessures survenues lors de confrontations avec l'armée israélienne à l'entrée des villes de Ramallah et d'Al-Bireh (centre).

Et d'expliquer qu'il s'agissait de 7 blessés par balles réelles qui ont été transférés au complexe médical palestinien de Ramallah, de 3 blessures par balles métalliques recouvertes de caoutchouc, d'une brûlure, d'une chute et de 4 cas d'asphyxie due au gaz lacrymogène.

Des dizaines de Palestiniens ont lancé des pierres contre des unités de l'armée israélienne à l'entrée des deux villes, en marge des marches marquant le 74e anniversaire de la Nakba.

Des affrontements similaires ont éclaté à l'ouest de la ville de Tulkarm (nord) et à proximité de l'université Al-Quds dans la ville d'Abu Dis, à l'est de la ville.

L'agence de presse officielle palestinienne a déclaré que des dizaines d'étudiants des universités de "Khadouri" à Tulkarm et "Al-Quds" à Abu Dis ont souffert d'asphyxie après avoir inhalé du gaz lacrymogène, et qu'ils ont été soignés sur place.

Le 15 mai de chaque année, les Palestiniens organisent des marches et des veillées pour commémorer la Nakba.

Le terme "Nakba" fait référence à l'expulsion des Palestiniens de leurs terres par les "bandes armées sionistes" en 1948.

Environ 800 000 Palestiniens ont été contraints de quitter leur foyer au cours de cette année qui a vu la fondation d'Israël, pour échapper aux "massacres" perpétrés par les bandes armées sionistes, qui ont entraîné la mort d'environ 15 000 Palestiniens, selon les conclusions d'un rapport émanant du gouvernement palestinien.


*Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.