Normalisation en Turquie : les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara, reprennent

Normalisation en Turquie : les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara, reprennent

Les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara n'avaient pas pu travailler pendant la pandémie de Covid-19, dans le cadre des mesures prises afin d'empêcher la propagation du nouveau coronavirus. Avec la "normalisation", ils ont rouvert leur atelier, et ont repris. Mehmet Sahin, 72 ans, et Sakir Yildiz, 59 ans, portent des masques en travaillant. ( Halil Sağırkaya - Anadolu Ajansı )

Normalisation en Turquie : les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara, reprennent
Fotoğraf: Halil Sağırkaya

Les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara n'avaient pas pu travailler pendant la pandémie de Covid-19, dans le cadre des mesures prises afin d'empêcher la propagation du nouveau coronavirus. Avec la "normalisation", ils ont rouvert leur atelier, et ont repris. Mehmet Sahin, 72 ans, et Sakir Yildiz, 59 ans, portent des masques en travaillant. ( Halil Sağırkaya - Anadolu Ajansı )

Normalisation en Turquie : les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara, reprennent
Fotoğraf: Halil Sağırkaya

Les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara n'avaient pas pu travailler pendant la pandémie de Covid-19, dans le cadre des mesures prises afin d'empêcher la propagation du nouveau coronavirus. Avec la "normalisation", ils ont rouvert leur atelier, et ont repris. Mehmet Sahin, 72 ans, et Sakir Yildiz, 59 ans, portent des masques en travaillant. ( Halil Sağırkaya - Anadolu Ajansı )

Normalisation en Turquie : les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara, reprennent
Fotoğraf: Halil Sağırkaya

Les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara n'avaient pas pu travailler pendant la pandémie de Covid-19, dans le cadre des mesures prises afin d'empêcher la propagation du nouveau coronavirus. Avec la "normalisation", ils ont rouvert leur atelier, et ont repris. Mehmet Sahin, 72 ans, et Sakir Yildiz, 59 ans, portent des masques en travaillant. ( Halil Sağırkaya - Anadolu Ajansı )

Normalisation en Turquie : les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara, reprennent
Fotoğraf: Halil Sağırkaya

Les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara n'avaient pas pu travailler pendant la pandémie de Covid-19, dans le cadre des mesures prises afin d'empêcher la propagation du nouveau coronavirus. Avec la "normalisation", ils ont rouvert leur atelier, et ont repris. Mehmet Sahin, 72 ans, et Sakir Yildiz, 59 ans, portent des masques en travaillant. ( Halil Sağırkaya - Anadolu Ajansı )

Normalisation en Turquie : les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara, reprennent
Fotoğraf: Halil Sağırkaya

Les potiers d'étain de la citadelle d'Ankara n'avaient pas pu travailler pendant la pandémie de Covid-19, dans le cadre des mesures prises afin d'empêcher la propagation du nouveau coronavirus. Avec la "normalisation", ils ont rouvert leur atelier, et ont repris. Mehmet Sahin, 72 ans, et Sakir Yildiz, 59 ans, portent des masques en travaillant. ( Halil Sağırkaya - Anadolu Ajansı )

instagram_banner

Des photos accrocheuses de tous les horizons de la Turquie et du monde sur notre compte Instagram. Suivez-nous sur instagram.

Plus récent