Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé
Fotoğraf: Serkan Avcı

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé
Fotoğraf: Serkan Avcı

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé
Fotoğraf: Serkan Avcı

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé
Fotoğraf: Serkan Avcı

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé
Fotoğraf: Serkan Avcı

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé
Fotoğraf: Serkan Avcı

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé
Fotoğraf: Serkan Avcı

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé
Fotoğraf: Serkan Avcı

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé
Fotoğraf: Serkan Avcı

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé
Fotoğraf: Serkan Avcı

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé
Fotoğraf: Serkan Avcı

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

Le tournage du film « Turna Misali » (Comme une Grue), qui raconte la vie des « yörük » (nomades), a commencé
Fotoğraf: Serkan Avcı

La vie des Yörük de Sarikeçili, un groupe qui fait perdurer la tradition millénaire des nomades de Turquie, malgré le mode de vie moderne, sera porté à l’écran à travers le film « Turna Misali ». Le tournage se fait dans le district de Silifke à Mersin (sud), autour de la cité antique de Kilikya Aphrodisias. La vie quotidienne dans les tentes de ce groupe, dont le seul revenu découle de leurs élevages de chèvres, leurs difficultés, leurs liens familiaux et leurs voyages seront repris dans ce film. ( Serkan Avcı - Anadolu Ajansı )

instagram_banner

Des photos accrocheuses de tous les horizons de la Turquie et du monde sur notre compte Instagram. Suivez-nous sur instagram.

Plus récent