« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

« Le kefta trempé » de Sakarya, un met qui enrichie les repas du Ramadan
Fotoğraf: Emre Ayvaz

Le « kefta trempé » est une spécialité culinaire arrivée en Turquie lors des grandes migrations venant des Balkans il y a 120 ans. A Sakarya, dans le nord-ouest, cette « boulette de viande » est proposée avec du pain que l’on trempe dans une sauce spéciale. Malgré la pandémie, les restaurateurs proposent cette spécialité en livraison à domicile. ( Emre Ayvaz - Anadolu Ajansı )

instagram_banner

Des photos accrocheuses de tous les horizons de la Turquie et du monde sur notre compte Instagram. Suivez-nous sur instagram.

Plus récent