Monde, Sante

Washington: l’épidémie de variole du singe déclarée urgence de santé publique

- Le « New York Times » a rapporté que les États-Unis ont recensé, jusqu’à mercredi, près de 7 000 cas de variole du singe

Mennatallah H. H. M. Said A.   | 05.08.2022
Washington: l’épidémie de variole du singe déclarée urgence de santé publique

Washington

AA/Washington

Les États-Unis ont déclaré, jeudi, l’épidémie de variole du singe « urgence de santé publique », après que des milliers de cas ont été détectés dans le pays.

« À la lumière de l'évolution des circonstances sur le terrain, l’épidémie de variole du singe a été déclarée urgence de santé publique », a indiqué sur Twitter, le secrétaire à la Santé et aux Services sociaux des États-Unis, Xavier Becerra.

Et Becerra d’ajouter : « Nous sommes prêts à monter d’un cran notre réponse au virus et nous appelons tous les Américains à prendre la variole du singe au sérieux ».

Le « New York Times » a rapporté que, les États-Unis ont recensé près de 7 000 cas de variole du singe, dont plus de 99 % ont été détectés chez les hommes homosexuels.

Mercredi, la Californie a proclamé l'état d'urgence, devenant ainsi le troisième État américain à déclencher son plus haut niveau d’alerte, pour lutter contre le virus de la variole du singe, après New York et l'Illinois.

Le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait déclaré samedi dernier que la flambée épidémique de variole du singe est une situation « exceptionnelle » qui nécessite de déclarer l'« urgence de santé publique de portée internationale ».

Plus de 18 000 cas ont été signalés dans 78 pays depuis le début mai, dont cinq décès, alors que 70% des cas sont concentrés en Europe, selon l’OMS.


*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.