Monde

UNRWA : Israël empêche l'entrée des aides humanitaires à Gaza

C'est ce qui ressort de la publication de Philippe Lazzarini sur la page Facebook de l'UNRWA.

1 23   | 19.05.2021
UNRWA : Israël empêche l'entrée des aides humanitaires à Gaza

Ramallah

AA/ Ramallah

Philippe Lazzarini, le Commissaire général de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), a déclaré qu'Israël empêchait l'aide humanitaire d'entrer dans la Bande de Gaza.

C'est ce qui ressort de la publication de Philippe Lazzarini sur la page Facebook de l'UNRWA.

"Il n'y a aucune justification pour refuser une aide vitale aux personnes les plus touchées à Gaza", a-t-il déclaré.

Lazzarini a expliqué que l'équipe de l'UNRWA à Gaza et à la présidence générale "est en contact quotidien avec Israël afin de permettre l'entrée immédiate de l'aide humanitaire à Gaza".

Le Commissaire de l'UNRWA a également indiqué qu'il attend "l'approbation rapide pour entrer à Gaza et fournir un appui direct et un soutien au personnel de l'Office et aux réfugiés palestiniens".

Et de souligner que la priorité de l'Office à Gaza est "de soutenir la protection des civils en aidant les familles qui ont cherché refuge dans les écoles de l'UNRWA".

L'Office onusienne lancera cette semaine un appel urgent pour couvrir ses besoins humanitaires supplémentaires à Gaza et en Cisjordanie, ainsi que les besoins résultant de la situation d'urgence, appelant à "l'arrêt immédiat des attaques" dans la Bande de Gaza, selon la même source.

Les hostilités se sont intensifiées, depuis le 13 avril dernier, dans les Territoires palestiniens à la suite des attaques "brutales" commises par la police et les colons israéliens, depuis le début du mois saint de Ramadan, le 13 avril, à Jérusalem, en particulier dans la région de Bab al-Amoud, autour de la mosquée Al-Aqsa, et dans le quartier Sheikh Jarrah, où Israël tente d'expulser de leurs maisons 12 familles palestiniennes.

La situation est devenue plus tendue le 10 mai, lorsqu'Israël a lancé une agression avec des avions de combat et des canons contre les Palestiniens dans la bande de Gaza, entraînant la mort de 221 personnes, dont 63 enfants et 36 femmes, à l'aube de mercredi, en plus d'autres de 1530 blessés, selon le ministère palestinien de la Santé de la bande de Gaza.

Jusqu’à ce mercredi, le bilan des victimes palestiniennes de l'agression israélienne contre Gaza a atteint, depuis le 10 mai, les 219 morts, dont 63 enfants et 36 femmes, en plus de 1 500 blessés, selon le ministère palestinien de la Santé, alors qu'en Cisjordanie y compris à Jérusalem, on déplore 27 morts dont 4 enfants, et près de 7 000 blessés, depuis le 7 mai dernier.

*Traduit de l'arabe par Hend Abdessamad

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın