Monde

Un haut commandant de la guérilla des FARC aurait été tué au Venezuela

- Miguel Botanche Santillana, alias Gentil Duarte, serait mort lors d'un affrontement avec des groupes armés

Laura Gamba Fadul   | 25.05.2022
Un haut commandant de la guérilla des FARC aurait été tué au Venezuela

Colombia

AA / Bogota, Colombie / Laura Gamba

Miguel Botanche Santillana, alias Gentil Duarte, chef du groupe dissident des FARC, aurait été tué en territoire vénézuélien après une confrontation avec des bandes criminelles, a déclaré, mercredi, le ministre colombien de la Défense Diego Molano.

Duarte, l'un des criminels les plus recherchés par les autorités colombiennes, avait participé à l'accord de paix de La Havane mais a été le premier dirigeant à quitter l'accord avant sa signature entre l'ancienne guérilla et le gouvernement en 2016. Il a ensuite annoncé qu'il reprenait les armes plus tard en 2016.

"Les renseignements colombiens révèlent la mort présumée de ''Gentil Duarte'' dans l'État de Zulia, au Venezuela, suite à des affrontements entre des bandes de narcotrafiquants et des groupes terroristes", a déclaré Molano lors d'une conférence de presse tenue à Carthagène.

Diego Molano a précisé que le commandant de la guérilla avait été visé par des opérations en Colombie et "qu’il s'est réfugié au Venezuela depuis".

Il aurait survécu à une attaque des autorités colombiennes qui a fait 12 morts en mars 2021 mais aurait perdu l'usage de son bras droit.

Si sa mort est confirmée, a ajouté Molano, cela prouverait que le président vénézuélien Nicolas Maduro "protège les groupes de terroristes et les bandes de narcotrafiquants et ne les combat pas, comme nous le faisons."

Le gouvernement colombien a déclaré que la plupart des principaux dirigeants des FARC se cachent actuellement au Venezuela voisin.

La police colombienne a offert un million de dollars pour la capture de Duarte. Le bureau du procureur général a émis plusieurs mandats d'arrêt contre lui pour des crimes tels que le recrutement forcé de mineurs, l'enlèvement et le meurtre. En avril, un mandat d'arrêt a été lancé contre lui pour le déplacement de 60 personnes entre 2002 et 2004 dans le département de Guaviare.

La Colombie a connu une recrudescence des violences entre la guérilla et les autres groupes rebelles qui se battent pour prendre le contrôle des cultures de coca et des filières du trafic.

D'autres anciens hauts commandants des FARC, dont El Paisa et Romana, ont été tués au Venezuela en 2021.


*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.