Monde

Un délégué israélien appelle Guterres à licencier des employés de l'UNRWA

- "Ils incitaient au terrorisme et à l’antisémitisme", selon ses dires

Tarek Fathi Mohamed   | 03.08.2021
Un délégué israélien appelle Guterres à licencier des employés de l'UNRWA

New York

AA / New York

Le représentant permanent d'Israël auprès des Nations Unies, Gilad Erdan, a appelé le Secrétaire général de l'Organisation internationale, Antonio Guterres, à licencier un certain nombre d'employés de l'UNRWA, prétendant qu’ils incitaient "au terrorisme et à l’antisémitisme".

C’est ce qui ressort d’une lettre envoyée, lundi soir, par le délégué israélien à Guterres, consultée par l’Agence Anadolu.

Erdan a déclaré que sa lettre était fondée sur un rapport publié par une organisation indépendante de défense des droits de l'homme basée à Genève baptisée "United Nations Monitoring Mechanism (UNMM)", qui prétendait que certains employés de l'UNRWA, via leurs comptes sur les réseaux sociaux, ont violé les règles de l’Organisation et ses valeurs telles que de sa tolérance zéro avec le racisme, la discrimination et l'antisémitisme.

Le responsable israélien a indiqué que le rapport de l'organisation de défense des droits humains "contenait une description du comportement de dizaines d'employés de l'UNRWA dans plus de 100 cas dans lesquels ils se sont exprimés sur les réseaux sociaux d'une manière incitant au terrorisme ou soutenant l'antisémitisme".

"L'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) prouve une fois de plus qu'elle n'est pas une organisation humanitaire, mais une organisation qui encourage le terrorisme sous les auspices des Nations Unies. Nous avons une demande claire du Secrétaire général des Nations Unies, s’agissant de la résiliation immédiate des contrats de tous les employés participant au rapport, soumettre tous les autres employés de l'organisation à un examen approfondi et le licenciement de tout employé qui se comporte de la même manière", a-t-il déclaré.

Il a également demandé qu'une commission d'enquête soit établie et que tous les pays qui financent l'UNRWA cessent de lui fournir des fonds.

L’UNRWA a été créée par une résolution de l’Assemblée générale des Nations unies en 1949 pour apporter assistance et protection aux réfugiés palestiniens dans cinq zones d’opérations, en Jordanie, en Syrie, au Liban, en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza.

*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın