Monde

Turquie : l'international sénégalais Jacques Faty se félicite de la gestion de la crise du Covid-19

« A long terme, nous voulons créer un pont humanitaire et sportif entre la Turquie et l’Afrique en général, et le Sénégal en particulier», indique le footballeur.

1 23   | 28.04.2020
Turquie : l'international sénégalais Jacques Faty se félicite de la gestion de la crise du Covid-19

Ankara
AA / Ankara / Fatih Karakaya

Depuis plusieurs années, la Turquie est un pays très attractif pour des stars internationales du football qui signent des contrats avec les plus grands clubs Turcs.

L’ancien international sénégalais et ancien joueur de l’Olympique de Marseille, Jacques Faty, vit depuis deux ans en Turquie. Il a accepté de répondre aux questions de l’Agence Anadolu pendant ce confinement, par appel vidéo.

Jacques Faty, est un footballeur international sénégalais né en France, à Villeneuve-Saint-Georges, dans le département français du Val-de-Marne (Paris).

Après un brillant parcours dans des clubs français comme Sochaux et Marseille, il arrive en Turquie où il évoluera entre 2011 et 2013 au sein du club anatolien de Sivasspor.

Après ces deux ans passés en Turquie, il tombe amoureux de la Turquie et se voit déjà vivre dans ce pays.

Sa carrière continue cependant dans divers pays comme la Chine ou l’Australie. Mais pour lui, la Turquie est le pays où il a décidé de vivre. Après des années de préparation, il s’installe donc définitivement à Istanbul, depuis 2018.

Faty aime beaucoup la Turquie. Avant le confinement, il avait entamé certains projets qui lui tiennent à cœur. Quand on lui demande comment se passe le confinement pour lui, il semble bien le prendre.

« Depuis le confinement, je passe plus de temps avec ma famille, je lis beaucoup aussi et j’en profite pour me reposer », explique-t-il avec sérénité.

Confinement partiel en Turquie

La Turquie pratique un confinement partiel, qui n’est imposé qu’aux personnes de plus de 65 ans et aux jeunes de moins de 20 ans, deux catégories d’âges qui ont l’obligation stricte de rester à la maison.

Les commerces non essentiels comme les cafés, restaurants, cinémas sont fermés.

En revanche, pour endiguer la propagation du coronavirus, la Turquie pratique le confinement général pendant les weekends.

Faty assure « avoir tout ce dont il a besoin y compris les masques gratuits ». Il constate également que « les hôpitaux ne manquent pas de places et de respirateurs ».
Ce qui plait beaucoup à l’ancien footballeur, c’est la « volonté de la Turquie d’aider les autres pays qui ont besoin de matériel médical ».

Comme des millions de citoyens, il tient « particulièrement à remercier le corps médical qui se bat jour et nuit afin de faire reculer ce virus. »

Académie de football en Turquie

Concernant ses projets en Turquie, Jacques Faty s’est associé avec une star internationale, à savoir, Moussa Sow.

C’est à leur initiative, avec la collaboration d’un autre footballeur Turc, Mehmet Uzun, que l’académie du PSG a vu le jour, afin de former « des footballeurs de futurs », même si elle n’ouvrira à nouveau ses portes qu’après le confinement.

« Mais une fois que la vie normale aura repris son cours, nous poursuivrons l’ouverture de nos académies d’Istanbul, d'Antalya et d’Ankara », s’impatiente Jacques Faty.

En dehors de la vie économique, il souhaite également contribuer à l’humanitaire.

« A long terme, nous voulons créer un pont humanitaire et sportif entre la Turquie et l’Afrique en général, et le Sénégal en particulier», indique le footballeur.

Jacques Faty prépare une petite surprise

Jacques Faty souhaite un bon ramadan à tous les musulmans et en particulier aux citoyens Turcs.

« Je remercie les Turcs de leur fidélité, leur solidarité, et pour l’amour qu’ils ont pour leur pays » avant d’espérer que les « Africains prennent exemple sur eux ».

Pour finir, Jacques Faty annonce qu’il a une petite surprise qu’il révélera quand tout se sera « précisé ».
Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın