Monde

Trudeau dénonce l’islamophobie au Canada

- A l’occasion de la célébration de l’Aid al-Adha, Trudeau s’est rendu à la mosquée de la ville de Hamilton, théâtre d’une attaque islamophobe la semaine passée

Ekip   | 21.07.2021
Trudeau dénonce l’islamophobie au Canada

Canada


AA / Montréal / Hatem Kattou

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, s’est rendu, mardi, premier jour de l’Aid al-Adha (fête du Sacrifice), à la mosquée de la ville ontarienne de Hamilton (centre), théâtre la semaine passée d’une attaque islamophobe, ont rapporté les médias locaux.

Au cours de cette visite, Trudeau a « fermement condamné » les attaques islamophobes commises ces dernières semaines, s’agissant, notamment, de l’agression terroriste de London en juin qui a fait quatre morts et un blessé, du saccage d’une mosquée à Cambridge et de l’attaque de Hamilton, dont ont été victimes deux femmes.

Tous ces actes ont toutes été perpétrés dans la province anglophone de l’Ontario.

Trudeau a lancé aux médias présents au cours de cette visite : « Ces événements sont inacceptables et effrayants », soulignant que « Nous tous – musulmans, non-musulmans – devons reconnaître que l'intolérance et la haine qui existent dans le monde existent également au Canada ».

Le Premier ministre a, cependant, indiqué qu’il ne suffira pas que le gouvernement (fédéral) agisse, mais ce sont plutôt « tous les Canadiens » qui doivent le faire et s’impliquer.

« Les Canadiens ne doivent pas compter uniquement sur le gouvernement pour combattre les crimes haineux », a-t-il précisé.

S’agissant de la réaction concrète tant attendue par la communauté musulmane, Trudeau a indiqué que « la réponse devrait venir autant du gouvernement à travers l'adoption d'une autre loi, et nous le ferons, que de nos communautés, de nos villes ».

Rappelons que le Canada tiendra, jeudi, un Sommet fédéral d’urgence sur l’Islamophobie, un événement annoncé par le gouvernement, il y a de cela une dizaine de jours, en réaction à la multiplication des actes xénophobes.

L’ensemble des attaques islamophobes mentionnées ont ravivé le spectre de l’attaque terroriste du 29 janvier 2017 qui a ciblé les fidèles qui accomplissaient la prière du Soir dans la Grande Mosquée de la ville de Québec, capitale de la province éponyme.

En guise de préparation de ces assises, le Conseil national des Musulmans canadiens (CNMC, principale organisation représentative de la communauté musulmane au pays de l’érable) a formulé des dizaines de « recommandations » adressées aux gouvernements fédéral, provinciaux et aux structures municipales.

Il s’agit, essentiellement, d’accorder aux juges une « formation de sensibilisation sur l'islamophobie », de mieux protéger les lieux de culte musulmans et de renforcer les peines prévues dans le Code criminel afin de lutter efficacement contre les crimes haineux, dont ceux commis sur la Toile et les réseaux sociaux.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın