Monde

Togo/Présidentielle 2020: un ancien cadre du FMI annonce sa candidature

L’élection présidentielle aura lieu courant le 4e mois de l’année 2020

Lassaad Ben Ahmed   | 10.09.2019
Togo/Présidentielle 2020: un ancien cadre du FMI annonce sa candidature

Togo

AA / Lomé / Alphonse Logo

Ekué Gamessou Kpodar, économiste togolais de 60 ans, ancien cadre du FMI, a annoncé, mardi lors d’une conférence de presse à Lomé, sa candidature pour la présidentielle de 2020 au Togo.

C’est la deuxième candidature annoncée, après celle de Gerry Taama, député à l’Assemblée nationale et président du parti politique Nouvel engagement togolais (Net), à moins de 8 mois de la présidentielle de 2020.

Ekoué Gamessou Kpodar a fait son annonce en présence des membres de sa famille, ses amis et collaborateurs du projet « GAMESSOU » (« Il est temps » en français), qu’il dit porter à la base d’une ambition vielle de 15 ans maintenant.

Etaient aussi présents des représentants des partis politiques de l’opposition togolaise dont celui de Jean Pierre Fabre l’ex-chef de file de l’opposition, potentiel candidat également à la présidentielle 2020.

« Nous voulons recréer la confiance entre les citoyens, restaurer la crédibilité de l’Etat et redonner au peuple sa liberté et sa dignité. En un mot, nous croyons fortement que nous sommes une alternative crédible, que nous correspondons aux attentes légitimes de notre peuple », a déclaré Ekué Gamessou Kpodar sous les applaudissements des siens.

Il s’est présenté comme « l’homme providentiel qui peut apporter l’alternance au Togo pour une autre façon de gouverner ».

L’alternance politique au pouvoir, le Togo n’en a pas connu depuis 1967, année de l’arrivée au pouvoir de général Gnassingbé Eyadéma, père de l’actuel chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Mort en 2005 après 38 ans de règne sans partage, il a été succédé par Faure Gnassingbé en fin de son troisième mandat actuellement, dans des élections toujours contestées par l’opposition réclamant « une victoire volée ».

Ce candidat totalement politique croit avoir les moyens et les réseaux nécessaires pour « que les résultats des élections ne soient plus tronqués au profit du vaincu en 2020 ».

« La terre promise est plus proche que nous ne le pensions » a rassuré Kpodar, lançant d’ores et déjà un appel à la communauté internationale pour qu’elle « accompagne le Togo dans l’organisation de l’élection présidentielle de 2020 afin de s’assurer que les conditions d’une élection transparente, crédible et sécurisée sont remplies et que la vérité des urnes soit proclamée ».

Ekué Gamessou Kpodar a lancé un appel à Faure Gnassingbé « de ne pas se porter candidat à l’échéance présidentielle à venir ».

« Un grand homme doit savoir sortir par la grande porte », a-t-il conseillé à Faure Gnassingbé ravivant ainsi un débat clos par les récentes réformes constitutionnelles qui garantissent à Faure Gnassingbé les conditions d’une participation à la présidentielle de 2020 s’il le désire.

Ekué Gamessou Kpodar a aussi demandé au président Faure Gnassingbé de garantir à tous les Togolais qui désirent rentrer au pays de le faire, faisant allusion aux opposants Tikpi Atchadam, président du parti national panafricain (PNP) et Akila Esso Boko empêché récemment à l’aéroport Roissy Charles de Gaule de Paris de rentrer à Lomé pour disait-il « prendre part à la vie politique nationale ». Il lui demande aussi de laisser les politiciens exercer librement leurs activités.

Enfin, Ekué Gamessou Kpodar se présente déjà, comme celui qui peut porter l’aspiration à l’alternance de tout un peuple et compte rassembler toute l’opposition à cette fin.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın