Monde

Territoires occupés palestiniens : l'ONU critique l'annulation du visa du directeur de HRW

- Un "coup dur" à la protection des défenseurs des droits de l’Homme et du droit fondamental de la liberté d’expression, selon les experts onusiens

Mohammed Maher Ben Romdhane   | 09.11.2019
Territoires occupés palestiniens : l'ONU critique l'annulation du visa du directeur de HRW

New York

AA - Istanbul

Trois experts onusiens spécialisés dans les droits de l’homme ont critiqué, vendredi, la décision de la Cour suprême israélienne approuvant la mesure gouvernementale israélienne annulant le visa du directeur de l’organisation Human Rights Watch en Palestine, Omar Chakir.

D’après un communiqué des trois experts onusiens, cette décision est un "coup dur" à la protection des défenseurs des droits de l’Homme et du droit fondamental de la liberté d’expression.

Les trois experts ont, ainsi, appelé tous les Etats à "défendre l’action des organisations des droits de l’Homme et à les encourager dans leur mission participant au respect des droits de l’Homme".

Ils ont également exhorté le gouvernement israélien à annuler sa décision et à permettre à Chakir de poursuivre sa mission. La décision de la justice israélienne démontre, d’après les experts onusiens, d’une "position inquiétante quant aux restrictions imposées aux organisations des droits de l’homme".

L’annulation du visa de Chakir s’est faite en application de la révision législative israélienne de 2017 interdisant à toute personne appelant à boycotter Israël d’entrer sur les territoires occupés.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın