Monde

Suède : les négociations pour rejoindre l'OTAN pourraient prendre un an

- Déclaration de la première cheffe de gouvernement en Suède, Magdalena Andersson

Atila Altuntaş   | 30.06.2022
Suède : les négociations pour rejoindre l'OTAN pourraient prendre un an

Stockholms Lan

AA / Stockholm

La Première ministre suédoise Magdalena Andersson a déclaré que les négociations pour rejoindre l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) pourraient prendre un an.

C’est ce qui ressort dans des déclarations qu'elle a faites mercredi dans la capitale espagnole, Madrid, en marge du sommet de l'OTAN, en tant qu'invitée spéciale au sommet.

Elle a ajouté qu'elle avait clairement confirmé à la Türkiye que son pays respecterait son engagement et le droit international à propos des extradition demandées.

Par ailleurs, la ministre suédoise des Affaires étrangères, Ann Linde, dans une déclaration au journal suédois "Aftonbladet", a également fait savoir que son pays prenait au sérieux les préoccupations de la Türkiye concernant le terrorisme.

Elle a ajouté que son pays et la Finlande s'étaient mis d'accord avec la Türkiye pour ne pas apporter de soutien aux organisations terroristes "PYD", "YPG" et "FETO".

Mardi, la Türkiye, la Suède et la Finlande ont signé un mémorandum d'accord tripartite sur l'adhésion des deux pays à l'OTAN, en marge du sommet du bloc à Madrid, durant duquel les deux pays se sont engagés à coopérer pleinement avec la Türkiye dans la lutte contre les organisations terroristes.

*Traduit de l’arabe par Issa Aliou

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın