Monde

Rohani : “Le crash de l’avion ukrainien est une erreur impardonnable”

- Le Président iranien exige la mise en place d’un tribunal spécial pour juger les responsables du sinistre

Meher Hajbı   | 14.01.2020
Rohani : “Le crash de l’avion ukrainien est une erreur impardonnable”

İran

AA - Téhéran

Le Président iranien, Hassan Rohani a appelé son pays à mettre en place un “tribunal spécial” pour poursuivre les responsables du crash de l’avion ukrainien survenu la semaine dernière.

“Il est difficile de tolérer cet incident tragique, a déclaré Rohani, dans un discours télévisé, mardi. J'appelle le pouvoir judiciaire iranien à mettre en place un tribunal spécial dirigé par un juge principal pour poursuivre les responsables du crash de l'avion ukrainien.”

Pour le Président Rohani, “le gouvernement de son pays est tenu pour responsable des Iraniens et des pays ayant perdu leurs citoyens dans le crash de l’avion”.

“C’est une erreur impardonnable”, a-t-il poursuivi.

En effet, Rohani a également salué la position de l'armée iranienne après avoir reconnu publiquement son erreur.

Quelques minutes après, la justice iranienne a annoncé l’arrestation de plusieurs personnes impliquées dans le sinistre de l’avion ukrainien. Trente individus auraient été arrêtés, selon les médias locaux, alors que l’enquête est en cours.

En effet, l’état-major iranien a reconnu, samedi, que le système de défense aérienne avait abattu l'avion de passagers ukrainien “par erreur”, au moment où il a survolé “une zone militaire sensible”.

Le Commandant de la Force aérospatiale des Gardiens de la révolution, Amir Ali Hajizadeh fait, également, par de leur entière responsabilité dans le crash de l'avion ukrainien à Téhéran.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif a exprimé ses regrets. Il s’est également excusé et a présenté ses excuses expliquant que “le drame est dû à une erreur humaine en des temps de crise causée par l'aventurisme américain ce qui a mené au désastre”.

Il est à rappeler que Téhéran avait affirmé, initialement, disposer de preuves convaincantes que l'avion n'a pas été abattu. En face, les dirigeants occidentaux avançaient que l'avion semble avoir été accidentellement touché par un missile sol-air iranien.

Mercredi, le crash d'un avion de type Boeing 737 ukrainien, peu après son décollage de l’aéroport international de Téhéran, a fait 176 morts, dont 82 Iraniens, 63 Canadiens, 11 Ukrainiens, 10 Suédois, quatre Afghans, trois Allemands et trois Britanniques.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın