Monde

Paris : Un correspondant d'Anadolu Agency a été touché par une grenade lacrymogène de la police

En couvrant la grève ouverte déclenchée par les syndicats, en rejet du nouveau projet de réforme des retraites.

Mourad Belhaj   | 05.12.2019
Paris : Un correspondant d'Anadolu Agency a été touché par une grenade lacrymogène de la police

Brussels Hoofdstedelijk Gewest

AA / Paris

Le correspondant d'Anadolu, Mustafa Yalçin, a été blessé par une grenade lacrymogène lancée par la police française, alors qu'il couvrait la grève ouverte déclenchée par les syndicats en rejet du nouveau projet de réforme des retraites.

Yalçin a été blessé à l'œil, et pris en charge par les secours à bord d’une ambulance dans la capitale française, Paris.

Après les premiers soins, Yalçin a été transporté à l'hôpital.

Près de 700 mille Français (décompte provisoire) ont participé, aujourd'hui, à une grève Illimitée convoquée par les syndicats, en rejet du nouveau projet de réforme des retraites.

Il y a eu des affrontements entre la police française et les manifestants qui voulaient marcher vers la Place de la Nation.

Le trafic des transports parisiens a été perturbé jeudi, suite à l'arrêt du métro et des trains de banlieue (RER), en raison de la grève.

Les médias français ont qualifié le trafic sur le réseau RER à Paris de "quasi inexistant", selon le site Internet de la chaîne "France 24".

La direction de la "Tour Eiffel" a annoncé la fermeture de l'attraction touristique, jeudi, et a indiqué dans un communiqué que la fermeture avait été provoquée par le "mouvement de grève " dans le pays.

Dans ce contexte, 10 trains à grande vitesse (TGV) ont été annulés, et les autorités de l'aviation civile ont annoncé l'annulation d'environ 20% des vols, en raison de la perturbation du trafic dans la ville.

Les touristes étaient peu nombreux dans un certain nombre de centres touristiques, y compris le musée du "Louvre"

Selon les médias, la grève toucherait les secteurs économiques vitaux de la France, en particulier les transports.

De son côté, la police française a déployé 6 000 éléments à Paris, de même qu’elle a établi un cordon de sécurité autour du palais présidentiel en prévision d'éventuelles manifestations ou actes de violence.

Les syndicats se sont opposés à la proposition du gouvernement français de relever l'âge de la retraite à taux plein à 64 ans, en préservant l’âge légal de la retraite à 62 ans.

La France est, depuis un an, le théâtre de manifestations syndicales pour protester contre certaines mesures gouvernementales, notamment le mouvement des "gilets jaunes", qui organise ses marches chaque samedi.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın