Monde

Palestine: 5 détenus boycottent les tribunaux et les soins pour protester contre la détention administrative

- Et 6 autres détenus poursuivent une grève de la faim, dont deux détenus depuis plus de deux mois, selon le "Club des prisonniers palestiniens".

Qais Omar Darwesh Omar   | 21.09.2021
Palestine: 5 détenus boycottent les tribunaux et les soins pour protester contre la détention administrative

Ramallah

AA / Ramallah

Le Club des prisonniers palestiniens a déclaré, ce mardi, que cinq détenus dans les prisons israéliennes avaient décidé de boycotter les tribunaux et de s'abstenir de prendre des médicaments, en signe de protestation contre leur détention administrative (sans chef d’accusation, ni jugement).

Le Club (non-gouvernemental) a déclaré, dans un communiqué examiné par l'Agence Anadolu, que cette décision a été prise dans un cadre d'escalade de la politique de détention administrative des autorités d'occupation, depuis le début de cette année.

Il a indiqué que les cinq prisonniers ont passé des années dans les prisons de l'occupation en détention administrative, qu'ils souffrent de problèmes de santé et de maladies, y compris des pathologies chroniques, et qu'ils ont besoin de soins de santé et d'un suivi permanent.

Et de préciser que les prisonniers sont Ayed Doudin, Youssef Qazzaz, Ahmed Abou Sundus, Yasser Badrasawy et Amin Shweiki.

Le Club a déclaré que "la détention administrative est l'une des politiques les plus courantes, utilisées par l'occupation, contre les Palestiniens, à travers laquelle elle cible les acteurs et les influenceurs à tous les niveaux politiques, sociaux et intellectuels, dans le but de saper toute tentative de faire avancer la société palestinienne".

Depuis le début de cette année, les tribunaux israéliens ont émis 869 mandats de détentions administratives (nouvelles et renouvelées).

Dans un autre communiqué, le Club a indiqué que 6 détenus poursuivent leur grève de la faim en signe de refus de leur placement en détention administrative. Deux de ces détenus sont emprisonnés depuis plus de deux mois.

Israël détient environ 4 850 prisonniers dans ses prisons, dont 41 prisonnières et 520 détenus administratifs, selon les institutions spécialisées dans les affaires des prisonniers.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.