Monde

OTAN/Stoltenberg: "La sécurité de l'Europe est assurée par des pays non membres de l'UE"

- Le Secrétaire général de l'Alliance atlantique est préoccupé des volontés d'autonomie de l'UE vis-à-vis de l'OTAN, rappelant que des pays comme la Turquie sont essentiels pour la lutte globale contre le terrorisme.

Tuncay Çakmak   | 06.03.2021
OTAN/Stoltenberg: "La sécurité de l'Europe est assurée par des pays non membres de l'UE"

Ankara

AA / Ankara /Tuncay Çakmak

Le Secrétaire général de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) a affirmé que la sécurité de l’Europe est assurée par des pays qui ne sont pas membres de l’Union Européenne (UE), faisant ainsi référence aux États-Unis, à l’Angleterre et à la Turquie notamment.

C’est lors d’un entretien, jeudi, à l’AFP que Stoltenberg est revenu sur les volontés "d’autonomie stratégique" de l’UE, face à l’OTAN.

Il a d’abord rappelé que la grande majorité des pays de l’UE sont aussi membres de l’OTAN.

"La sécurité de leurs populations est liée à une alliance bien plus lointaine que leurs propres capitales", a-t-il souligné.

Il a expliqué que 90% de la population de l’UE vit dans un pays membre de l’OTAN, alors que les pays de l’UE n’assurent que 20% des dépenses de l’Alliance atlantique.

"L'Union européenne n'est pas en mesure de défendre le Vieux Continent et ne doit pas affaiblir l'OTAN avec sa volonté d'autonomie, a affirmé le Secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg. "Je soutiens les efforts de l'UE pour ses dépenses de défense, pour se doter de nouvelles capacités militaires et remédier à la fragmentation de l'industrie européenne de la défense, car tout cela sera bon pour la sécurité européenne et pour la sécurité transatlantique", a-t-il encore indiqué.

Stoltenberg appelle à une « solidarité stratégique » plutôt qu’à une « autonomie stratégique ».

"Tous ces efforts, tant qu'ils complètent l'Otan, nous les saluons. Mais l'UE ne peut pas

"Mais ce n'est pas seulement une question d'argent. C'est aussi une question de géographie. L'Islande et la Norvège (non membres de l'UE) sont des portes d'accès à l'Arctique. La Turquie, au sud, a des frontières avec la Syrie et l'Irak. Et à l'ouest, les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni relient les deux côtés de l'Atlantique", a-t-il expliqué.

"La Turquie joue un rôle essentiel dans la lutte globale contre le terrorisme, notamment contre Daech", a-t-il déclaré.

Pour ces raisons, "l’UE ne peut pas assurer seule la défense de l’Europe", a-t-il avancé.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın