Monde

ONU: 4 731 civils ukrainiens tués depuis le début de la guerre

- En plus de 5 900 blessés, selon la Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et de consolidation de la paix des Nations Unies, Rosemary DiCarlo, lors d'une session du Conseil de sécurité

Omar Alothmani   | 29.06.2022
ONU: 4 731 civils ukrainiens tués depuis le début de la guerre

New York

AA/New York

La Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et de consolidation de la paix de l'ONU, Rosemary DiCarlo, a déclaré mardi au Conseil de sécurité que le bilan des victimes parmi les civils ukrainiens depuis le début de la guerre, a atteint jusqu'au 26 juin 10 631, dont 4 731 morts et 5 900 blessés.

C'est ce qui ressort d'une session du Conseil de sécurité qui se tient actuellement au siège des Nations Unies à New York sur le prétendu bombardement russe visant un centre commercial à Krementchouk, dans le centre de l'Ukraine, lundi, où plusieurs morts et blessés parmi les civils ont été signalés.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a participé à la session par vidéoconférence.

"Nous avons été informés par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme que le nombre de victimes civiles a atteint les 10 631 en Ukraine dont 4 731 morts et 5 900 blessés. Ces chiffres sont basés sur des faits vérifiés, mais les vrais bilans sont de loin plus élevés, a indiqué DiCarlo.

"D'innombrables civils ukrainiens ont été tués dans des raids arbitraires, alors que des villes et des villages en Ukraine sont toujours attaqués", a-t-elle ajouté.

Et la responsable onusienne de poursuivre : "Hier, des centaines de personnes ont été victimes de l'une des attaques les plus horribles à Krementchouk, dans la région centrale de Poltava".

"Selon certaines informations qui nous sont parvenues, 18 civils ont été tués et 59 autres ont été blessés", a souligné DiCarlo, faisant observer que le bilan risquait de s'alourdir.

Elle a insisté sur la nécessité "de mener une enquête sur ce raid, le dernier d'une série de frappes aériennes qui ont touché Kiev, Tchernihiv, Odessa, Mykolaïv, Kharkiv et d'autres villes éloignées des lignes de front".

"La plupart des victimes civiles enregistrées ont été tuées par des armes de manière arbitraire dans des zones peuplées", a expliqué DiCarlo.

"Depuis le 24 février (le début de l'offensive russe contre l'Ukraine), l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a enregistré 323 attaques contre des établissements de santé. Au cours de ces raids, au moins 76 personnes sont mortes", a-t-elle déclaré.

Elle a, dans ce contexte, appelé "toutes les parties à respecter leurs obligations en vertu du droit international humanitaire et à prendre toutes les mesures appropriées pour protéger les civils et les infrastructures civiles".

DiCarlo a également alerté que " La guerre en Ukraine a provoqué l'une des plus grandes crises de déplacements de population humaine observées dans le monde".

"Depuis le début de l'invasion russe, plus d'un quart de la population du pays, soit 12 millions de personnes ont été chassées de chez eux. En effet, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés estime que plus de 5,2 millions de réfugiés (ukrainiens) sont déplacés à travers Europe", a-t-elle expliqué.

Le 24 février dernier, la Russie a lancé une opération militaire en Ukraine, ce qui a provoqué une colère et de multiples réactions à l’échelle internationale, ainsi que l'imposition de sanctions financières et économiques inédites et des plus sévères à l'endroit de Moscou.

La Russie pose comme préalable, pour mettre un terme à son opération, le renoncement de l'Ukraine à ses plans d'adhésion à des entités et alliances militaires, dont l'Otan, et l’adoption d’un statut de « neutralité totale », ce que Kiev considère comme étant une « ingérence dans sa souveraineté ».

*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın