Monde

Nations Unies: Israël a démoli ou confisqué 22 bâtiments en deux semaines

- À Jérusalem-Est et dans la "zone C" en Cisjordanie

Abdel Ra'ouf D. A. R. Arnaout   | 09.11.2021
Nations Unies: Israël a démoli ou confisqué 22 bâtiments en deux semaines

Quds

AA / Jérusalem

Les Nations Unies ont déclaré que les autorités d'occupation israéliennes avaient “démoli ou confisqué“ 22 bâtiments dans la zone C en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, en l'espace de deux semaines.

"Les autorités israéliennes ont démoli ou confisqué 22 bâtiments appartenant à des Palestiniens, invoquant le défaut de permis de construire délivrés par Israël", a déclaré mardi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies, OCHA, dans un rapport consulté par l'Agence Anadolu.

Le rapport, qui couvre la période allant du 19 octobre et le 1er novembre, a fait savoir que les démolitions "ont expulsé 13 personnes et endommagé les moyens de subsistance de plus de 1 400 Palestiniens ou leur accès aux services".

Le rapport note que 9 personnes de la communauté bédouine de Hammamet al-Maleh-al-Meita, dans la vallée du Jourdain, ont été déplacées à la suite de la démolition de sept bâtiments, le 1er novembre, et que 4 personnes ont été déplacées à Jérusalem-Est.

Dans la même zone de Hammamet al-Maleh, une cinquantaine d'élèves ont été touchés par la confiscation d’une partie de leur école, qui avait été construite avec des financements internationaux.

A Masafer Yatta à Hébron (sud), plus de 1 100 personnes ont été privées d'accès à l'eau courante, en raison de la destruction du réseau d'eau potable, selon le rapport.

Quant à Ya'bad, dans le nord de la Cisjordanie, l’OCHA a indiqué que la possibilité d’accéder à leurs terres a été perturbée pour 120 personnes, dont des agriculteurs et leurs familles, en raison de la destruction d'une route agricole.

Dans le quartier de Khallet al-Louza à Bethléem (sud), le rapport indique que les autorités israéliennes "ont démoli une maison et un mur de pierre et déraciné 90 oliviers, ce qui a affecté les moyens de subsistance de 66 personnes".

Le rapport ne précise pas le reste des sites des démolitions.

Les Palestiniens et les organisations de défense des droits humains palestiniennes, internationales et israéliennes affirment que Tel-Aviv réduit délibérément le nombre de permis de construire accordés aux Palestiniens, à Jérusalem-Est et dans les zones classées “C“, en Cisjordanie.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.