Monde

Mort d’Idriss Déby : La France « perd un ami » (Elysée)

- Paris « prend acte de l’annonce par les autorités tchadiennes de la mise en place d’un conseil militaire de transition »

Fatma Bendhaou   | 20.04.2021
Mort d’Idriss Déby : La France « perd un ami » (Elysée)

France

AA/Nice/Feiza Ben Mohamed

La France « perd un ami courageux » et présente ses « condoléances attristées » au peuple tchadien après la mort du président Idriss Déby Itno, a indiqué l’Élysée dans un communiqué publié mardi.

La présidence française assure que le « Tchad perd un grand soldat et un Président qui a œuvré sans relâche pour la sécurité du pays et la stabilité de la région durant trois décennies ».

« La France se tient aux côtés du peuple tchadien dans cette épreuve » et « exprime son ferme attachement à la stabilité et à l’intégrité territoriale du Tchad ».

Par ailleurs, Paris « prend acte de l’annonce par les autorités tchadiennes de la mise en place d’un conseil militaire de transition, organe chargé de conduire une transition politique d’une durée limitée ».

L’Élysée souligne enfin « l’importance que la transition se déroule dans des conditions pacifiques, dans un esprit de dialogue avec tous les acteurs politiques et de la société civile, et permette le retour rapide à une gouvernance inclusive s’appuyant sur les institutions civiles ».

Pour rappel, le président tchadien, Idriss Déby Itno, 68 ans, est décédé ce mardi des suites de blessures reçues alors qu'il dirigeait ses forces dans des combats contre des rebelles au nord du pays, selon un annonce faite sur la télévision d'Etat.

Le 19 avril, il avait été annoncé vainqueur de la présidentielle tchadienne du 11 avril avec 79,32 % des voix et aurait entamé son sixième mandat.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın