Monde

Ministre israélien: Nous détruirons le Liban si Hezbollah nous attaque

- "Hezbollah n'est pas une menace existentielle pour Israël, mais c'est une menace stratégique", a déclaré Le ministre israélien de l'Éducation, Naftali Bennett

???? ?????   | 08.05.2018
Ministre israélien: Nous détruirons le Liban si Hezbollah nous attaque

Palestinian Territory

AA / Jérusalem / Saïd Amouri

Le ministre israélien de l'Éducation, Naftali Bennett, a menacé mardi de détruire le Liban si Hezbollah attaquait son pays.

C’est ainsi que Bennett a commenté la victoire du Hezbollah aux Législatives au Liban, lors sa participation à une réunion des ministres et des cadres de l’institution sécuritaire, dans la ville de Herzliya, dans le nord d’Israël.

"Hezbollah est devenu un acteur important au sein du gouvernement libanais, donc toute attaque contre Israël signifierait la destruction du Liban", a déclaré Bennett au quotidien israélien "Maariv".

"Hezbollah n'est pas une menace existentielle pour Israël, mais c'est une menace stratégique", a-t-il estimé, promettant de "riposter avec une grande force si Israël est attaqué".

Les résultats préliminaires des élections législatives libanaises publiés lundi ont montré que Hezbollah et le mouvement Amal ont réalisé des progrès significatifs au détriment du Courant patriotique libre du président Michel Aoun et du Courant du futur que dirige le Premier ministre Saad Hariri.

Dans le même contexte, le ministre israélien a accusé l'Iran d '"envoyer à la mort des militants de différents pays pour réaliser ses projets".

"Les Iraniens n'aiment pas la mort, mais ils y envoient d'autres", a-t-il dit.

Comparant l'Iran à "la pieuvre qui envoie ses bras au Liban, à Gaza et ailleurs pour attaquer Israël et le monde", Bennett a indiqué que "la guerre d’Israël est désormais contre la tête [de la pieuvre] et non plus ses bras".

"Si les Iraniens continuent leurs démarches misérables, ils découvriront bientôt que la Syrie est devenue le Vietnam", a-t-il mis en garde, se référant à la guerre du Vietnam (1955-1975).

Bennett a par ailleurs indiqué qu'il "ne préfère pas attaquer militairement l'Iran en ce moment". Pour lui, il est nécessaire dans un premier temps de se préparer et d'améliorer les capacités d'Israël avant de procéder à une telle offensive.

Le chef du parti colonialiste d’extrême droite "HaBayit HaYehudi" a ajouté qu’"Israël est plus fort que l'Iran, et que la bataille contre les Iraniens en Syrie est une aventure de longue haleine". " Mais nous ne lui permettrons pas de nous attaquer", a-t-il conclu.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın