Monde

Michelle Bachelet demande l'arrêt des attaques contre Idleb

- “Le meurtre de civils dans des attaques aériennes et les tirs de missiles au sol est très préoccupant” a déclaré le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet

Meher Hajbı   | 17.01.2020
Michelle Bachelet demande l'arrêt des attaques contre Idleb

Ankara

AA - Ankara - Tevfik Durul

Le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, a condamné la poursuite des attaques contre Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, malgré le cessez-le-feu en vigueur.

C’est ce qui ressort du communiqué rendu public, vendredi, par le Bureau des droits de l'homme des Nations unies sur son site officiel.

Bachelet a réclamé l'arrêt immédiat des attaques à l'intérieur de la zone de "désescalade" à Idleb et dans les environs et à protéger tous les Syriens et les infrastructures civiles.

“Nous encourageons certainement les efforts pour le cessez-le-feu, mais le récent accord n'a pas non plus protégé les civils, comme ce fut le cas dans les accords de cessez-le-feu précédents” a-t-elle indiqué

Pour le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, “le meurtre de civils dans des attaques aériennes et les tirs de missiles au sol est très préoccupant”.

“Des femmes, des hommes et des enfants sont tués et mutilés à cause des bombardements violents”, a-t-elle ajouté.

En effet, le Bureau des Nations unies pour les droits de l'homme a recensé la mort de 1506 civils, dont 293 femmes et 433 enfants, entre le 29 avril 2019 et le 15 janvier 2020 dans la zone de désescalade à Idleb.

Le communiqué indique que le cessez-le-feu englobe les attaques aériennes et terrestres, afin de préserver les civiles, d'éviter de nouveaux déplacés et d'assurer un retour à la normale dans la province d'Idleb. 

De son côté, le ministère russe de la Défense a déclaré, le 9 janvier, qu'un cessez-le-feu avait commencé à 14h00 heures locale (UTC+2). Toutefois, les forces du Régime ont poursuivi leurs attaques au sol en tirant des roquettes sur les zones peuplées à Idleb.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.