Monde

L'ONU appelle Israël à mettre fin au blocus imposé à Gaza

- La coordinatrice humanitaire Lynn Hastings a averti que sans l'entrée des marchandises, la possibilité de mettre en œuvre des interventions vitales sera risquée

Abdel Ra'ouf D. A. R. Arnaout   | 09.07.2021
L'ONU appelle Israël à mettre fin au blocus imposé à Gaza

Quds

AA / Jérusalem

Une responsable de l'ONU a appelé, vendredi, Israël à lever l'intégralité du blocus ''débilitant'' imposé à la Bande de Gaza.

C'est ce qui ressort d'un communiqué publié par la coordinatrice humanitaire des Nations Unies pour le territoire palestinien occupé, Lynn Hastings, après une visite effectuée jeudi dans la Bande de Gaza.

"Malheureusement, depuis le début de l'escalade le 10 mai, l'entrée des marchandises par le passage de Kerem Shalom (avec Israël) est toujours limitée aux denrées alimentaires, fournitures médicales, carburant, fourrage et de petites quantités d'intrants agricoles'', indique le communiqué, examiné par l'Agence Anadolu (AA).

''Israël devrait assouplir les restrictions qu'il impose à l'intérieur et à l'extérieur de la Bande de Gaza, conformément à la résolution 1860 (2009) du Conseil de sécurité des Nations Unies dans le but de les lever à terme'', a-t-elle ajouté.

Le communiqué a souligné que les Nations Unies ''estiment actuellement que 250 000 personnes n'ont toujours pas accès à l'eau potable, et 185 000 autres dépendent de sources d'eau insalubres ou paient des prix plus élevés pour l'eau en bouteille''.

La même source a souligné que ''les besoins humanitaires, y compris la reprise des services de base d'approvisionnement en eau, de santé et d'assainissement, et la reconstruction de Gaza ne peuvent être satisfaits sans la fourniture des matériaux de construction nécessaires pour soutenir les travaux de restauration et de l'aide humanitaire''.

"Ce n'est qu'en levant le blocus que nous pourrons espérer une solution durable à la crise humanitaire et contribuer à la stabilité à long terme", a-t-il ajouté.

La responsable onusienne a souligné qu'"Israël devrait remplir les obligations qui lui sont imposées par le droit international humanitaire''. ''L'aide humanitaire ne dépend pas de conditions", a-t-elle indiqué.

Entre le 10 et le 21 mai, Israël a lancé une agression contre Gaza qui a duré 11 jours, faisant des milliers de blessés et de morts parmi les Palestiniens, tandis que les factions palestiniennes ont répondu à cette agression en tirant des milliers de roquettes en direction de toutes les villes israéliennes.

* Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın