Politique, Monde

Londres, Paris et Berlin regrettent la limitation des inspections sur le programme nucléaire iranien

-Le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne regrettent l'entrée en vigueur de la limitation des inspections de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sur les activités nucléaires de l'Iran.

Wejden Jlassi   | 23.02.2021
Londres, Paris et Berlin regrettent la limitation des inspections sur le programme nucléaire iranien

Brussels Hoofdstedelijk Gewest

AA/Bruxelles

Le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne ont exprimé leurs regrets, mardi, sur la décision de l'Iran de limiter l’accès des inspecteurs internationaux à certaines de ses installations nucléaires.

Cette déclaration intervient à la suite de l'annonce faite ce mardi par l'Iran, relative à son retrait du Protocole additionnel attaché à l'accord nucléaire qui accorde des permis d'inspection internationale de ses installations nucléaires.

Selon "Euronews", Londres, Paris et Berlin ont exprimé, dans un communiqué conjoint, leurs regrets face à la décision de l'Iran sur la limitation des inspections sur son programme nucléaire.

Il convient de noter que le protocole additionnel aurait donné aux inspecteurs de l'AIEA la possibilité d'inspecter les installations nucléaires de l'Iran au moment qu'ils jugent opportun.

*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın