Monde

L'Iran et les Émirats Arabes Unis s'engagent à "optimiser" leur coopération bilatérale

- Lors d’un entretien téléphonique entre le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, et son homologue émirati Abdullah bin Zayed Al Nahyan

Ekip   | 11.11.2021
L'Iran et les Émirats Arabes Unis s'engagent à "optimiser" leur coopération bilatérale

Ankara

AA / Téhéran / Syed Zafar Mehdi

Les chefs de la diplomatie de l'Iran et des Émirats Arabes Unis (EAU) ont discuté, lors d'un entretien téléphonique tenu jeudi, de coopération bilatérale en matière de commerce ainsi que de questions régionales.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que Hossein Amir-Abdollahian et son homologue émirati, Abdullah bin Zayed Al Nahyan, ont réaffirmé leur engagement à stimuler leurs échanges bilatéraux, notamment dans le domaine commercial.

Hossein Amir-Abdollahian a qualifié les relations entre les deux pays de "traditionnelles et positives", et a déclaré que les deux parties attachent une "importance particulière" à leurs liens et sont confiants dans leur capacité à "optimiser" la coopération bilatérale.

Il a en outre insisté sur la nécessité de "faciliter et développer" les relations commerciales et de surmonter les problèmes liés aux opérations financières.

Les relations entre l'Iran et les Émirats Arabes Unis ont connu une évolution négative au cours des deux dernières années, depuis qu'Abou Dhabi a annoncé la normalisation de ses relations avec Israël, sous l'égide des États-Unis.

Les responsables des deux pays voisins se sont fréquemment échangés des invectives, l'Iran mettant en garde les EAU contre la tentation de laisser Israël prendre pied dans la région.

L'accord de normalisation n'a fait qu'accentuer l'hostilité entre les deux pays, qui trouve son origine dans un litige qui les oppose depuis longtemps à propos de trois îles situées dans la région du golfe Persique.

Toutefois, sous l'impulsion du nouveau gouvernement de Téhéran qui souhaite mener une politique de bon voisinage, des efforts sont en cours afin de mettre fin à cette hostilité et tourner la page dans les relations avec Abu Dhabi.

Fait important, l'entretien téléphonique entre les deux responsables intervient au lendemain de la visite officielle d'Abdullah bin Zayed à Damas, qu'Amir-Abdollahian a qualifiée de "démarche positive".

Les prochaines discussions entre l'Iran et les puissances mondiales à Vienne ont également été abordées.

Le ministre iranien des affaires étrangères a déclaré que son pays était prêt à conclure un "bon accord", tout en affirmant que les autres parties à l'accord nucléaire de 2015 devaient "respecter leurs engagements".

Les discussions visant à relancer l'accord sur le nucléaire iranien devraient reprendre à Vienne le 29 novembre.


*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.