Monde

L'Iran entre dans une nouvelle phase d'enrichissement de l'uranium

-Selon le représentant de l'Iran à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Kazem Gharib Abadi

Wejden Jlassi   | 23.11.2020
L'Iran entre dans une nouvelle phase d'enrichissement de l'uranium

Tahran

AA/Téhéran

Le représentant de l'Iran à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Kazem Gharib Abadi, a annoncé, dimanche, que son pays est entré dans une nouvelle phase d'enrichissement d'uranium à la centrale nucléaire de Natanz.

Gharib Abadi a affirmé, dans une interview publiée sur le site iranien "News Online", que Téhéran a commencé à pomper de l'hexafluorure d'uranium gazeux (UF6) dans la cascade de centrifugeuses IR-2m avancées installées dans une usine souterraine à Natanz.

L'Iran a également procédé à la séparation des isotopes 238 et isotopes 235 présents dans l'hexafluorure d'uranium.

"Nous commencerons à enrichir de l'uranium dans 174 nouvelles centrifugeuses IRM-2 après y avoir pompé du gaz", a souligné le responsable iranien.

Il a indiqué que les répercussions du retrait unilatéral et illégal des États-Unis de l'accord nucléaire, la réimposition de l'embargo, l'incapacité des Européens à remédier à cette situation à un moment où l'Iran a pleinement et efficacement mis en œuvre toutes ses obligations, pendant une période d'un an après le retrait des États-Unis, constituent désormais de graves défis auxquels l'accord nucléaire est confronté.

*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.