Monde

Liban : descente dans les maisons des réfugiés syriens suite au meurtre d'un jeune homme libanais

- Un citoyen libanais, Joseph Tok avait été tué par un réfugié syrien, à la suite d'un différend personnel

Wejden Jlassi   | 25.11.2020
Liban : descente dans les maisons des réfugiés syriens suite au meurtre d'un jeune homme libanais

Beyrut

AA / Beyrouth

L'armée libanaise a effectué, ce mardi, une descente dans des maisons de réfugiés syriens à Bécharré, au Liban-Nord.

La victime est un citoyen libanais prénommé Joseph Tok. Il a été tué par balles dans la région des Cèdres par un ouvrier de nationalité syrienne.

Selon l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle), l'armée libanaise a effectué, mardi, une descente dans des maisons habitées par des réfugiés syriens, dans la région de Bécharré, sans fournir plus de détails.

Dans un communiqué rendu public, l'armée a fait savoir que le citoyen Joseph Tok, a été tué par balles par le réfugié syrien (M.H.) à la suite d'un différend personnel survenu dans la soirée de lundi, indiquant que le présumé meurtrier s'est rendu lui-même aux forces de l'ordre, avant d'être placé en détention.

Ces événements ont suscité la réaction de plusieurs politiciens et activistes libanais dont le président du parti des forces libanaises, Samir Geagea, qui a appelé au calme priant les habitants à ne pas se laisser entraîner dans des actes illégaux.

Geagea a mis l'accent sur la dangerosité de ce crime qui dévoile que les réfugiés syriens vivant dans le district de Bécharré sont en possession d'armes.

Il a également exhorté l'État à effectuer des fouilles dans toute la région en vue de confisquer toutes les armes détenues illégalement.

Il est à noter que des tensions ont éclaté entre les habitants de la localité et des réfugiés syriens qui y résident. Réagissant au meurtre du jeune homme, les citoyens libanais de Bécharré ont réclamé aux forces de l'ordre de mener une inspection élargie des habitations des ressortissants syriens de la ville.

Selon l'ONU, la crise en Syrie a entraîné jusqu'à présent un afflux d’au moins 1 million de réfugiés syriens au Liban.

*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın