Monde

Les libanais manifestent contre les propos, hostiles à la Turquie, de Michel Aoun

Dans plusieurs régions de pays.

Mohammed Maher Ben Romdhane   | 06.09.2019
Les libanais manifestent contre les propos, hostiles à la Turquie, de Michel Aoun

Lebanon

AA/Tripoli (Liban)

Des centaines de fidèles libanais ont manifesté, vendredi, au sein de la Grande mosquée Mansouri dans le district de Tripoli, dans le nord du pays, contre les propos hostiles à l’Empire ottoman du président de la République Michel Aoun.

Des centaines de manifestants dans plusieurs régions du pays ont également protesté contre une banderole hostile à la Turquie qui a été déployée, jeudi, sur le mur d’enceinte de l’ambassade de Turquie à Beyrouth.

Les manifestants ont, en ce sens, désapprouvé les propos provocateurs d'Aoun en assurant que le Califat ottoman de l’époque ne représentait pas seulement la Turquie mais l’ensemble des Musulmans au Liban et dans le monde.

Des dizaines de manifestants se sont également rassemblés devant le siège du parti politique d'Aoun, le Courant national libre, en condamnant l’agression contre l’ambassade turque à Beyrouth.

De même pour les imams prêcheurs de la Grande prière du vendredi dans des villes à l’est, l’ouest et le sud du pays, qui ont dénoncé l’attitude du président libanais hostile à la Turquie.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın