Monde

Le Liban signe un accord d’approvisionnement en électricité avec la Jordanie via la Syrie (Lead)

- Dans le cadre des efforts pour atténuer l’impact de la crise d'énergie dans le pays

1 23   | 26.01.2022
Le Liban signe un accord d’approvisionnement en électricité avec la Jordanie via la Syrie (Lead)

Beyrut

AA / Beyrouth

Le Liban a annoncé, ce mercredi, la signature d'un accord d’approvisionnement en électricité avec la Jordanie via le territoire syrien, dans le but d'atténuer l’impact de la crise d'énergie dans le pays.

C’est ce qui ressort des déclarations du ministre libanais de l'Énergie, Walid Fayyad, lors d'une conférence de presse commune à Beyrouth, avec son homologue jordanien, Saleh Kharabsheh, et le ministre syrien de l'Électricité, Ghassan al-Zamil.

Fayyad a déclaré que l'accord sécuriserait au Liban "250 mégawattheure (MWh) d'électricité, en coopération avec la Jordanie et le soutien des frères en Syrie", soulignant que son pays s'appuie "sur cette action arabe commune, afin d'élargir la coopération entre les pays arabes".

Le Liban subit une grave crise d'approvisionnement en électricité depuis des années, qui s'est aggravée au cours des derniers mois, en raison de la pénurie de carburant, due à l'effondrement financier du pays et du manque de devises nécessaires pour en importer.

Pour sa part, le ministre jordanien Kharabsheh a souligné que l'importance de l'accord d’approvisionnement en énergie réside dans le fait qu'il a été conclu sur fond d’une situation libanaise sensible, ajoutant que les directives politiques en Jordanie sont de coopérer au maximum avec le Liban.

Pour sa part, al-Zamil a déclaré : "la Syrie a achevé tous les arrangements pour la ligne électrique depuis la Jordanie jusqu’au Liban, et fournira toutes les facilités pour conclure l'accord".

Au début du mois de septembre 2021, les ministres de l'énergie et du pétrole du Liban, de la Jordanie, de l'Égypte et du régime syrien se sont mis d'accord sur une "feuille de route" pour approvisionner le Liban en électricité et en gaz, afin de résoudre la crise énergétique qui frappe le pays depuis des mois.

La crise du carburant au Liban est l'une des répercussions les plus importantes de la crise économique qui ne cesse d’affliger le pays depuis la fin 2019, provoquant un effondrement financier et un manque de devises nécessaires pour importer du carburant et autres produits de première nécessité.

La Jordanie et la Syrie sont reliées électriquement par une ligne à haute tension depuis 2001, mais cette ligne est restée hors-service depuis la mi-2012 pour des raisons techniques. De leur côté, la Syrie et le Liban disposent de plusieurs lignes électriques reliant les deux pays.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.