Monde

Le conseil de surveillance de Facebook confirme la suspension de Donald Trump

- L'instance arbitrale interne estime cependant que la sanction d'une durée indéfinie est "une décision arbitraire" et appelle Facebook à réexaminer cette affaire afin de définir et de justifier une réponse appropriée

Beyza Binnur Dönmez   | 05.05.2021
Le conseil de surveillance de Facebook confirme la suspension de Donald Trump

Ankara

AA / Ankara / Beyza Binnur Donmez

Le conseil de surveillance de Facebook a confirmé, mercredi, la suspension de l'ancien président américain Donald Trump de la plateforme en raison de son rôle dans les émeutes survenues au Capitole le 6 janvier.

Facebook "n'a pas réussi à imposer une sanction appropriée", a déclaré le conseil dans un communiqué, ajoutant que la sanction d'une durée indéfinie est "une décision arbitraire", faisant référence à la suspension du 7 janvier qui a empêché Trump de publier du contenu sur Facebook et Instagram.

Notant que les sanctions habituelles de la plateforme sociale comprennent "la suppression du contenu en infraction, l'imposition d'une période de suspension limitée dans le temps ou la désactivation permanente de la page et du compte", le conseil a exhorté l'entreprise à revoir sa décision.

"Le conseil exhorte Facebook à réexaminer cette affaire afin de définir et de justifier une réponse proportionnée et conforme aux règles appliquées aux autres utilisateurs de sa plateforme", a-t-il déclaré. Et le communiqué de conclure : "Facebook doit compléter son examen de cette question dans les six mois suivant la date de cette décision."

Créé en mai 2020 par le pdg de Facebook, Mark Zuckerberg, ce conseil de surveillance s'apparente à une "instance arbitrale interne", pouvant être saisie par tous les utilisateurs de Facebook ou d'Instagram, qui s'estimeraient lésés par une décision de modération du réseau social.

Trump avait également été banni d'autres plateformes, dont Twitter, pour avoir encouragé les émeutes du Capitole américain dans lesquelles cinq personnes ont perdu la vie. Ses partisans avaient pris d'assaut le Capitole pour tenter de contrecarrer une procédure prévue par la Constitution avant que le président élu de l'époque, Joe Biden, ne prenne ses fonctions.

L’ancien président américain a récemment lancé un nouvel outil de communication baptisé "From the Desk of Donald J. Trump", sur lequel sont présentées ses vidéos et ses déclarations.


*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.