Monde

Le bilan de l'agression contre Gaza : 221 morts, dont 63 enfants, et 1 530 blessés

- Parmi les morts, on compte 36 femmes et 16 personnes âgées

1 23   | 19.05.2021
Le bilan de l'agression contre Gaza : 221 morts, dont 63 enfants, et 1 530 blessés

Quds

AA / Gaza

Le ministère palestinien de la Santé a annoncé ce mercredi que le bilan des morts, tués au cours de l'agression israélienne a atteint les 221 victimes, dont 63 enfants et 36 femmes.

Dans un communiqué publié mercredi, le ministère a indiqué que le bilan des blessés avait atteint les 1 530 victimes, sans fournir de plus amples détails concernant la nature de leurs blessures.

Trois Palestiniens ont été tués et plusieurs autres blessés, ce mercredi à l'aube, lors d'une frappe aérienne israélienne contre la ville de Gaza.

Le correspondant de l'Agence Anadolu a rapporté qu'un avion israélien avait bombardé la maison du journaliste Youssef Abou Hussein, dans le quartier de Sheikh Radwan, avec 3 missiles.

Lors d'une autre attaque, un raid israélien contre un appartement du quartier d'Al-Rimal, à l'ouest de Gaza, a causé la mort de deux Palestiniens et en a blessé plusieurs autres (dont le nombre demeure inconnu).

Lors des raids les plus récents contre la Bande de Gaza, des avions militaires ont bombardé la maison du chef du mouvement Hamas, Atallah Abou al-Sabah, dans la ville de Rafah (sud).

L’aviation israélienne a également bombardé deux autres maisons, la première dans la ville de Deir Al-Balah, dans le centre de la Bande de Gaza, et la seconde dans la ville de Khan Younès (sud).

Au sud de la Bande, des avions de combat israéliens ont détruit, avec plusieurs missiles, un bâtiment abritant le siège d'une association caritative dans le centre de Rafah.

Les raids aériens israéliens ont également détruit une maison d'habitation dans la ville de Beit Hanoun (nord), mais sans faire de victimes.

Plus tôt dans la nuit du mardi au mercredi soir, des avions de combat israéliens ont bombardé un terrain vacant dans le camp de réfugiés d’al-Shati, à l'ouest de la ville de Gaza, et une position de la résistance à Jabalia, dans le nord de la Bande de Gaza.

Les avions et l'artillerie israéliens ont lancé une série de bombardements et de pilonnages violents sur les villes de Khan Younès et Rafah, dans le sud de la Bande de Gaza.

Selon le correspondant de l'Agence Anadolu, les raids ont visé des infrastructures et des terres adjacentes aux maisons des citoyens, tandis que des bâtiments de la marine israélienne ont tiré des obus vers la côte depuis le large de Khan Younès.

Au centre de la Bande de Gaza, un avion israélien a tiré un missile sur un camion stationné dans le camp de Maghazi, l’engin a pris feu suite à la frappe.

Concernant le bilan de l'agression israélienne contre Gaza, qui se poursuit pour le dixième jour consécutif, il s’est alourdi à 221 morts, dont 63 enfants et 36 femmes, en plus de 1 530 blessés.

L'armée israélienne a déclaré, mercredi matin, que 52 de ses avions de combat avaient largué 122 bombes sur des cibles dans la Bande de Gaza, hier soir, en moins de 25 minutes.

C’est ce qui est ressorti des déclarations faites aux journalistes par le porte-parole de l'armée israélienne, le général Hidai Zilberman, selon le journal hébreu Yediot Aharonot.

Zilberman a déclaré que les combattants israéliens ont détruit 12 kilomètres de tunnels appartenant au mouvement "Hamas", qui abritaient des rampes de lancement de roquettes et des armes navales.

Et d’ajouter que l'armée israélienne estime que 10 membres du Hamas et du Jihad islamique ont été tués lors de raids nocturnes à Khan Younès et Rafah, dans le sud de la Bande de Gaza.

*Traduit de l’arabe par Mounir Bennour

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın