Monde

L'armée israélienne démolit une mosquée dans le nord de la Cisjordanie occupée

- Le ministère palestinien des affaires religieuses et du waqf a condamné ce crime et appelé à une intervention immédiate pour protéger les lieux saints

1 23   | 04.11.2021
L'armée israélienne démolit une mosquée dans le nord de la Cisjordanie occupée

Ramallah

AA / Ramallah

L'armée israélienne a démoli, à l'aube de ce jeudi, une mosquée et deux installations agricoles, dans le nord de la Cisjordanie occupée.

Suleiman Dawabsheh, président du Conseil local de Douma, au sud de Naplouse, a déclaré que les forces d'occupation ont fait incursion dans le village et pris d'assaut le quartier d'Al-Shakara pour procéder à la démolition de la mosquée.

S'exprimant à l'Agence Anadolu, Dawabsheh a déclaré que "la mosquée démolie a été construite il y a deux ans et est d'une superficie de 60 mètres carrés. Elle accueille les fidèles du quartier qui compte 50 habitants."

Selon lui, l'occupation prétexte l'implantation de la mosquée dans une zone classée C, sans permission.

Dawabsheh a également évoqué la démolition de deux installations agricoles au sud et à l'ouest de la ville, "dans le but de limiter l'expansion urbaine du village de Douma sur trois côtés et de faire place à l'implantation des colonies".

De son côté, le ministère palestinien des affaires religieuses et du waqf a condamné la démolition de la mosquée.

"La démolition de la mosquée et de la salle de prière de Douma est un nouveau crime qui s'ajoute aux délits de l'occupation contre les lieux saints", a-t-il ajouté dans un communiqué, dont une copie a été examinée par l'Agence Anadolu.

Le ministère a, en ce sens, qualifié la démolition de la mosquée "d'atteinte odieuse contre les lieux saints et religieux des musulmans".

Les autorités d'occupation empêchent la construction ou la récupération des terres dans la zone C sans leur autorisation, qui est quasiment impossible à obtenir, selon les Palestiniens.

L'Accord d'Oslo 2 (1995) a classé les territoires de Cisjordanie en 3 zones : la zone A, sous contrôle total palestinien, la zone B, sous contrôle sécuritaire israélien, mais gérée par les Palestiniens sur les plans civil et administratif, et la zone C, sous contrôle civil, administratif et sécuritaire israélien. Cette dernière zone représente environ 60 % de la superficie totale de la Cisjordanie.

Selon des données officielles du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires dans les territoires palestiniens occupés, l'armée israélienne a démoli 698 bâtiments et déplacé 949 Palestiniens dans la zone C de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est, depuis le début de cette année jusqu'au 18 octobre.

* Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın