Monde

La Palestine appelle la Cour pénale internationale à accélérer l'enquête sur les crimes d'Israël

-Dans une lettre adressée par le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, au procureur de la Cour de La Haye.

Qais Omar Darwesh Omar   | 19.05.2021
La Palestine appelle la Cour pénale internationale à accélérer l'enquête sur les crimes d'Israël

Ramallah

AA/Ramallah

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Maliki, a appelé mardi le procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda, à "accélérer son enquête sur les crimes d'Israël en Palestine".

C’est ce qui ressort d’une lettre envoyée par Al-Maliki, par l'intermédiaire de la mission permanente de Palestine auprès de la CPI, selon un communiqué du ministère palestinien des Affaires étrangères consulté par l’Agence Anadolu.

Al-Maliki a également appelé la Cour à « publier une mise en garde ferme contre les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité commis par les autorités d'occupation israélienne dans le contexte de leur agression contre la bande de Gaza et leur tentative d’évincer les habitants de Sheikh Jarrah, au centre de Jérusalem, par la force. »

"Le fait que le procureur de la CPI prenne des mesures concrètes au stade actuel, sera considéré comme un avertissement donné aux responsables de l'Occupation que leurs crimes sont soumis à la surveillance et à l'examen", a estimé le chef de la diplomatie palestinienne.

Il a réitéré sa demande au procureur général de "prendre des mesures urgentes et significatives visant à empêcher et punir la poursuite de ces crimes".

Al-Maliki a indiqué que "le ciblage délibéré et aveugle par Israël des civils et de leurs biens est un crime de guerre. Il s’agit d’une autre forme de l’agression généralisée israélienne contre la population civile palestinienne".

Depuis le 13 avril, la situation dans les territoires palestiniens a explosé à la suite des violentes attaques commises par la police et les colons israéliens à Jérusalem, à la mosquée Al-Aqsa et ses environs, ainsi que dans le quartier "Sheikh Jarrah". Israël œuvre à l’éviction de 12 familles palestiniennes de leurs maisons au profit des colons.

Dimanche, le bilan des victimes des agressions israéliennes continues contre Gaza, depuis lundi, s'élève à 213 morts, dont 61 enfants et 36 femmes, en plus de 1 442 blessés. En outre, 24 Palestiniens ont également péri et des centaines de personnes ont été blessées en Cisjordanie occupée, selon les données du ministère palestinien de la Santé.

Alors que 10 Israéliens ont été tués et des centaines ont été blessés, lors de tirs de roquettes par des factions palestiniennes depuis Gaza vers des zones en Israël.

*Traduit de l’arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.