Monde

Journal israélien : une secte antisioniste juive tente de trouver refuge en Iran

- Des proches des membres de la secte ont fait appel à Israël et aux États-Unis pour empêcher leur départ du Guatemala vers l'Iran

1 23   | 14.10.2021
Journal israélien : une secte antisioniste juive tente de trouver refuge en Iran

Quds

AA/Ankara

La version anglaise du journal israélien, The Times of Israël, a déclaré qu'Israël et les États-Unis s'efforçaient d'empêcher les membres d'une communauté religieuse juive de s'installer en Iran.

Le journal a ajouté, dans un article paru mercredi, que des membres du groupe antisioniste ''Cœur immaculé'' avaient déjà demandé ''l'asile politique'' en Iran en 2018.

Le journal a aussi déclaré que les membres de la secte se trouvent au Guatemala, après avoir fui le Canada, et ont l'intention de partir vers l'Iran.

Des documents déposés devant un tribunal fédéral américain en 2019 ont démontré que des chefs de ladite secte avaient auparavant demandé l'asile à l'Iran, jurant allégeance au guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei.

Le Times of Israel a révélé dans son article, que des proches des membres israéliens de la secte ont appelé le ministère israélien des Affaires étrangères et le ministère de la Justice, de contacter d'urgence leurs homologues guatémaltèques pour empêcher ces familles de partir.

Les familles des membres de la secte résidant aux États-Unis ont également fait appel au département d'État à Washington.

Le journal a expliqué que, selon plusieurs reportages publiés dans ce contexte, les autorités guatémaltèques, à la demande des autorités américaines, ont détenu, ces derniers jours, un groupe de juifs de nationalité américaine et qui selon la même source, s'apprêtait de se diriger vers l'Iran.

En effet, certains membres de cette communauté envisagent de s'installer dans la région d'Erbil en Irak, près de l'Iran, car ils la considèrent comme étant la ville biblique de Babylone.

Le journal confirme qu'un premier groupe s'est déjà rendu dans la région, tandis que d'autres membres tentent de s'enfuir par avion depuis le Guatemala ou alors ils se rendent en premier lieu au Mexique et au Salvador, avant de mettre le cap sur le Moyen-Orient.

Toujours d'après le "Times of Israel", la secte Lev Tahor (Le Cœur Immaculé) a été fondée à Jérusalem par le rabbin Shlomo Helbrans dans les années 80.

Le journal a déclaré que des membres de la secte avaient déménagé au Canada et fui par la suite au Guatemala en 2014 après avoir fait l'objet d'interrogatoire de la part des autorités canadiennes sur fond d'accusations de ''maltraitance d'enfants et de mariage d'enfants''.


* Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın