Monde

Journée des prisonniers : 4 500 détenus palestiniens croupissent dans les prisons israéliennes

- Selon un communiqué des institutions chargées des affaires des détenus.

Qais Omar Darwesh Omar   | 15.04.2021
Journée des prisonniers : 4 500 détenus palestiniens croupissent dans les prisons israéliennes

Ramallah

AA / Ramallah

Les institutions chargées des affaires des détenus dans les prisons israéliennes ont déclaré, jeudi, que 4 500 détenus Palestiniens croupissent actuellement dans les prisons d’Israël.

C’est ce qui ressort d’un communiqué conjoint diffusé par l'Autorité des affaires des détenus (affiliée à l'Organisation de Libération de la Palestine), le Club des prisonniers palestiniens, le Centre pour la défense des libertés et des droits civils (Hurriyat), et le Centre Wadi Hilweh, à la veille de la Journée des prisonniers palestiniens, célébrée samedi prochain.

Selon le communiqué, 41 femmes, 140 mineurs et 440 détenus administratifs (sans procès ni chef d'accusation) sont actuellement derrière les barreaux israéliens.

Selon le rapport, 550 détenus malades se trouvent dans les prisons d'Israël en 2021, dont le doyen des détenus palestiniens Fouad El Shobaki (82 ans).

Les données indiquent que quelque 25 personnes étaient déjà détenues (anciens prisonniers) avant l'accord d'Oslo (en 1993), en plus de 62 personnes qui sont incarcérées depuis plus de vingt ans consécutifs.

Selon le communiqué, 543 détenus purgent plusieurs peines de prison à perpétuité cumulées, dont le prisonnier Abdullah Barghouti, qui a été condamné à 67 peines de réclusion à perpétuité.

En ce qui concerne le nombre de martyrs parmi les détenus, le rapport a révélé que 226 détenus ont été tués dans les prisons israéliennes depuis 1967, dont 73 sous la torture, 71 suite à des négligences médicales et 7 autres tués par des tirs directs de soldats et de gardiens.

En outre, 75 détenus ont été tués à la suite d'un ‘’meurtre prémédité’’.

Les autorités israéliennes détiennent les dépouilles de 7 prisonniers, dont la plus ancienne est celle d'Anis Dawla, décédé à la prison d'Ashkelon en 1980.

Depuis le début de 2021, Israël a arrêté près de 1 400 Palestiniens.


* Traduit de l'arabe par Hajer Cherni.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın