Monde

Jérusalem: 17 Palestiniens blessés et 15 enfants arrêtés à Bab al-Amoud par la police israélienne

- Lors de célébrations organisées à l'occasion du Mawlid, selon le Croissant-Rouge palestinien, et un responsable local à l'Agence Anadolu.

1 23   | 20.10.2021
Jérusalem: 17 Palestiniens blessés et 15 enfants arrêtés à Bab al-Amoud par la police israélienne

Quds

AA/Jérusalem

Plusieurs Palestiniens ont été blessés, mardi, par la police israélienne lors des célébrations organisées pour fêter le Mawlid dans le quartier "Bab al-Amoud" à Jérusalem occupée.

La Société du Croissant-Rouge palestinien (PRCS/non gouvernementale) a déclaré par voie de communiqué que "ses équipes ont constaté et examiné les blessures de 17 personnes, mardi après-midi, lors des événements de Bab al-Amoud".

"Les Palestiniens ont été victimes d’étouffement, et blessés par des balles en caoutchouc ou encore par des bombes lacrymogènes", a fait savoir le Croissant-Rouge.

Le PRCS a ajouté que "10 personnes ont été transférées à l'hôpital, tandis que les autres blessés ont reçu les soins nécessaires sur place."

Dans le même contexte, l'avocat des droits de l'homme Nasser Odeh, a déclaré à l'Agence Anadolu que "la police israélienne a arrêté au moins 15 enfants, lors des événements de Bab al-Amoud".

Et Odeh d'ajouter "il y a des mineurs âgés de 13 à 15 ans, au poste de police de Salah al-Din, à Jérusalem, dont la plupart a été battue lors de leur arrestation".

Plus tôt dans la journée du mardi, des témoins oculaires avaient rapporté à l'Agence Anadolu, que la police a attaqué des habitants de Jérusalem, qui se sont rassemblés sur la place Bab al-Amoud, pour assister au spectacle proposé par les équipes de scouts, dans les rues de Jérusalem, à l'occasion de la célébration du Mawlid.

Les témoins ont ajouté que les équipes de scouts avaient entonné l'hymne national palestinien sur la place.

La police a utilisé les canons à eau pour disperser la foule et obliger les Jérusalémites à évacuer les lieux.

Des milliers de Palestiniens ont célébré mardi, le Mawlid, (commémoration de la naissance du prophète Mohamed), à la Mosquée Al-Aqsa.

Le Département des dotations islamiques de Jérusalem a organisé des célébrations dans la mosquée, qui comprenaient des sermons religieux, des louanges prophétiques, la distribution de bonbons, et la lecture du Coran.

*Traduit de l'arabe par Hend Abdessamad

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.