Monde

Israël ne s'oppose pas à la vente d'avions de combat de type F-35 aux EAU

- Selon une déclaration commune du Premier ministre Benyamin Netanyahou et du ministre de la défense Benny Gantz

Mourad Belhaj   | 23.10.2020
Israël ne s'oppose pas à la vente d'avions de combat de type F-35 aux EAU

Quds

AA / Jérusalem

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et le ministre de la Défense Benny Gantz ont annoncé, vendredi, que Tel-Aviv ne s'oppose pas à la vente par Washington des avions de chasse de type F-35 aux Emirats.

C'est ce qui ressort d'un communiqué conjoint, rendu public, vendredi, par Netanyahou et Gantz, et dont Anadolu a eu copie.

« Israël ne s'oppose pas à la vente d'armes spécifiques aux Emirats Arabes Unis », lit-on dans le communiqué, en référence aux avions de chasse américains de type F-35.

Un communiqué du cabinet de Netanyahou indique que « les nouveaux arrangements ne font pas partie de l'accord de paix (normalisation) avec les Emirats et les débats les concernant ont commencé il y a de cela un mois uniquement ».

« Les discussions au sujet de la vente des avions américains ont commencé lors de la visite du ministre de la Défense Gantz à Washington », et ont pris fin hier seulement, poursuit le communiqué.

La même source ne dévoile pas « les résultats auxquels sont parvenues les discussions en question ».

Jeudi, le ministre israélien de la Défense a signé un accord avec son homologue américain, Mark Esper, qui confirme l'engagement stratégique de Washington à garantir la supériorité militaire d'Israël dans la région du Moyen-Orient.

Bien qu’Israël et les Emirats aient conclu un accord de normalisation de leurs relations, en date du 13 août dernier, il n'en demeure pas moins que le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, avait déclaré le 5 septembre écoulé, que Tel Aviv s'oppose fermement à la vente des avions de type F-35 et d'armes sophistiquées à Abou Dhabi.

Le 26 septembre dernier, des médias américains avaient dévoilé que les Emirats ont soumis une requête officielle pour l'achat des appareils F-35, peu de temps après la signature de l'accord de normalisation des relations avec Israël.

Les avions de type F-35 peuvent voler sans être détectés par les radars des systèmes de défense anti-aériens, selon le Secrétariat américain à la Défense.

En 2016, Israël avait acquis des Etats-Unis, 50 avions de chasse de type F-35, et qui ont réceptionnés par l'armée de l'air israélienne par lots successifs sur une durée de 5 ans.

*Traduit de l’Arabe par Hatem Kattou

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.