Politique, Monde

Israël / Gantz : des contrats d'armement d’une valeur de 3 milliards de dollars conclus depuis les accords d'Abraham

- Il a appelé l'Autorité palestinienne à cesser d'aller devant la Cour pénale internationale et a annoncé l'intention du gouvernement israélien de porter à 20 000 le nombre de permis pour les travailleurs de Gaza

Abdel Ra'ouf D. A. R. Arnaout   | 07.07.2022
Israël / Gantz : des contrats d'armement d’une valeur de 3 milliards de dollars conclus depuis les accords d'Abraham

Quds

AA / Jérusalem

Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a appelé, ce jeudi, au renforcement de la coopération régionale contre l'Iran, et ce, une semaine avant la visite du président américain, Joe Biden, dans la région.

Le journal israélien Haaretz a rapporté les déclarations de Gantz aux journalistes israéliens qui a affirmé que "Si nous devions compter les drones et les missiles qui ont été tirés, nous verrions que les mandataires de l'Iran travaillent plus contre les États du Golfe que contre Israël, et c'est une autre raison d’approfondir la coopération régionale dans les domaines de la défense aérienne et navale, entre autres secteurs".

Le ministre israélien a révélé que les responsables de la sécurité israélienne ont tenu environ 150 réunions avec leurs homologues régionaux, depuis la signature des accords d'Abraham en 2020.

Selon Gantz, Israël a signé des accords d'une valeur de plus de 3 milliards de dollars avec des pays de la région, depuis que les accords ont été signés.

Le chef de la Défense israélienne n'a pas cité les pays qui ont conclu des accords avec Israël.

Gantz a estimé que la visite de Biden en Israël "transmet également un message à l'Iran".

"Le fait que le président (américain) se rendra en Israël et en Arabie saoudite, lors de sa tournée au Moyen-Orient, renforce la position d'Israël", a-t-il ajouté.

Dans une autre perspective, la Société de radiodiffusion israélienne a rapporté l’appel adressé par Gantz à l'Autorité palestinienne, demandant que celle-ci étende ses activités sécuritaires dans la zone A de la Cisjordanie et à cesser de recourir à la Cour pénale internationale, "afin de renforcer la confiance".

L'Accord d'Oslo divise la Cisjordanie en 3 zones : la zone A inclut les villes et relève de la sécurité et de la responsabilité civile palestinienne, la zone B relève de la sécurité israélienne et de la responsabilité civile palestinienne et enfin la zone C dont la sécurité et de la responsabilité civile dépendent des autorités israéliennes.

Benny Gantz a également annoncé le projet du gouvernement israélien de porter à 20 000 le nombre de permis accordés aux Palestiniens de la Bande de Gaza pour travailler en Israël.

Il a cependant indiqué que l'autorisation pour la mise en œuvre de grands projets civils à Gaza dépend du retour des quatre Israéliens détenus par le Hamas à Gaza.

Le journal israélien Maariv a, pour sa part, rapporté les déclarations de Gantz qui a fait savoir que les trois drones lancés par l'organisation du Hezbollah vers les eaux territoriales, la semaine dernière, étaient de fabrication iranienne.

Israël avait alors annoncé qu'il avait abattu les drones avec des missiles sol-air.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.