Monde

Iran : les pourparlers avec l'Arabie saoudite progressent sur la bonne voie

- Le porte-parole du ministère iranien des AE, Khatibzadeh a confirmé que les discussions sur les relations bilatérales étaient "fructueuses"

Ashoor Jokdar   | 23.09.2021
Iran : les pourparlers avec l'Arabie saoudite progressent sur la bonne voie

Ankara

AA / Ankara

L'Iran a révélé que les pourparlers en cours avec l'Arabie saoudite visant à améliorer les relations bilatérales avancent progressivement.

"Au cours des derniers mois, nous avons eu des contacts plus au moins élaborés avec le Royaume d'Arabie saoudite", a affirmé le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, jeudi, dans une déclaration à l'agence de presse officielle IRNA.

Khatibzadeh a ajouté que des discussions sur les questions bilatérales entre les deux pays sont actuellement en cours.

"Nous avons entamé une séries de pourparlers avec le gouvernement saoudien à Bagdad au cours des derniers mois", a-t-il dit, soulignant que des discussions au sujet des relations bilatérales et les progrès des pourparlers sur la sécurité de la région du Golfe "étaient très fructueux".

Le porte-parole a indiqué que ces pourparlers n'ont jamais cessé, après que le gouvernement d'Ebrahim Raïssi a pris ses fonctions.

"Nous pensons que si le gouvernement saoudien accorde une attention sérieuse au message de l'Iran qui considère que la solution aux problèmes de la région demeure en la région elle-même, et que nous devons parvenir à un mécanisme régional global, nous pourrons à ce moment-là avoir des relations soudées entre les deux pays", a-t-il insisté.

Le monarque saoudien, le roi Salman bin Abdulaziz a, quant à lui, déclaré, mercredi soir, que son pays espérait des résultats tangibles des premiers pourparlers avec l'Iran pour bâtir une certaine confiance.

C'est ce qui ressort de son discours prononcé via vidéoconférence, lors de la 76ème session de l'Assemblée générale des Nations unies à New York.

En mai dernier, le Président irakien, Barham Salih a annoncé que son pays avait organisé plus d'un round de dialogue entre l'Arabie saoudite et l'Iran au cours de la dernière période, suivi de la déclaration du ministre saoudien des Affaires étrangères, Faisal bin Farhan, qui avait qualifié les pourparlers comme étant une "phase exploratoire".

Dans son discours, le monarque saoudien a déclaré : "L'Iran est un pays voisin, et nous espérons que nos premiers entretiens conduiront à des résultats tangibles."

Il a également exprimé son espoir que ces pourparlers ouvriraient la voie à "l'établissement de relations de coopération fondées sur le respect de la souveraineté, la non-ingérence dans les affaires intérieures et la cessation de toute forme de soutien au groupe terroriste les Houthis qui cible, fréquemment, le Royaume.

Le chef de la Diplomatie a, dans ce sens, souligné que la politique étrangère de son pays soutient le dialogue et les solutions pacifiques, affirmant que "le Royaume soutient les efforts internationaux visant à empêcher l'Iran de développer les armes nucléaires".

Depuis mars 2015, une Coalition dirigée par l'Arabie saoudite voisine, mène des opérations militaires en soutien aux forces gouvernementales, face aux Houthis soutenus par l'Iran, qui contrôlent plusieurs gouvernorats, dont la capitale, Sanaa.

*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın