Monde

Indonésie: le bilan des inondations à Jakarta s'élève à 53 morts

- Les fortes pluies continueront d'étouffer Jakarta, les villes voisines jusqu'au 10 janvier, selon l'agence météorologique du pays

Mourad Belhaj   | 04.01.2020
Indonésie: le bilan des inondations à Jakarta s'élève à 53 morts

Ankara

AA / Ankara / Jeyhun Aliyev

Le bilan des victimes suite aux graves inondations et glissements de terrain qui ont frappé la capitale indonésienne Jakarta au cours de la nouvelle année est passé à 53 morts, a annoncé samedi l'autorité publique de gestion des catastrophes.

"Le nombre de victimes des inondations et des glissements de terrain qui ont frappé Jakarta, Banten et Java occidental a augmenté", a indiqué l'Agence nationale indonésienne de gestion des catastrophes (BNBP) dans un communiqué.

L'agence a également déclaré qu'une personne était toujours portée disparue, ajoutant que les nouvelles victimes avaient été enregistrées dans la région de Lebak, sur l'île de Java, et la ville de Bogor au sud de Jakarta.

La (BNBP) a également indiqué que l'identité de cinq personnes décédées à Bogor était encore inconnue.

Des efforts de recherche et de sauvetage sont toujours en cours dans la région.

Le porte-parole de la BNBP, Agus Wibowo, a déclaré aux journalistes, vendredi, que les décès avaient été causés par l'hypothermie, la noyade, les décharges électriques et les glissements de terrain.

L'Agence météorologique, climatologique et géophysique du pays (BMKG) a prédit que de fortes pluies continueraient de frapper Jakarta et les villes voisines jusqu'au 10 janvier.

Au total, 169 zones en Indonésie auraient été submergées par les inondations, dont 63 à Jakarta, 97 à Java occidental et neuf régions affectées dans la province occidentale de Banten.

La BMKG a enregistré l'intensité des précipitations le soir du Nouvel An à 377 millimètres (15 pouces) par jour, la plus élevée depuis 2007, où elle atteignait 340 mm par jour.

Située dans la ceinture équatoriale, l'Indonésie avec son climat tropical souffre souvent d'inondations soudaines et de glissements de terrain, principalement déclenchés par des pluies de mousson entre octobre et avril.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın