Monde

Hamas: ''Israël paiera un lourd tribut en raison de sa guerre religieuse contre Al-Aqsa''

- Les forces d'occupation israéliennes ont pris d'assaut la mosquée Al-Aqsa, utilisant des balles en caoutchouc, des grenades assourdissantes et du gaz lacrymogène, ce qui a fait des centaines de blessés parmi les Palestiniens.

Abdel Ra'ouf D. A. R. Arnaout   | 10.05.2021
Hamas: ''Israël paiera un lourd tribut en raison de sa guerre religieuse contre Al-Aqsa''

Istanbul

AA / Jérusalem

''Israël paiera un lourd tribut en raison de ses incursions à la mosquée Al-Aqsa'', c'est en ces termes que le mouvement Hamas a durci le ton face aux récents événements.
D'après le mouvement, Tel-Aviv est en train de mener une "guerre religieuse" contre les Palestiniens.

Mohamed Hamada, le porte-parole du mouvement pour la ville de Jérusalem, a déclaré dans un communiqué parvenu à l'Agence Anadolu : "Israël mène une guerre religieuse contre les fidèles palestiniens dans la mosquée Al-Aqsa".

Hamada a tenu Israël pour responsable de ses incursions dans la mosquée Al-Aqsa et ses attaques continues contre les fidèles, promettant que ''l'occupation paiera un lourd tribut".

''Ce qui se passe actuellement à la mosquée Al-Aqsa reflète la barbarie de l'occupation sioniste et confirme son nazisme, à travers ses multiples agressions contre les fidèles", appelant les Palestiniens à se mobiliser contre les colons et de les empêcher de faire des incursions à Al-Aqsa'', a-t-il souligné.

Les forces d'occupation israéliennes ont envahi, ce lundi, la mosquée Al-Aqsa, attaquant les fidèles avec des balles en caoutchouc, des grenades assourdissantes et du gaz lacrymogène. Cette série d'attaques a fait près de 305 blessés, selon un bilan préliminaire.

Des centaines de Palestiniens se sont rassemblés dans la mosquée Al-Aqsa à l'aube, pour empêcher toute incursion israélienne dans la mosquée.
Au début du mois de Ramadan, des groupes de colons ont annoncé l’organisation d'une "grande incursion" d'Al-Aqsa prévue pour le 28 du mois de Ramadan, à l'occasion de la dénommée "Journée de Jérusalem" hébraïque au cours de laquelle Israël a occupé Jérusalem-Est en 1967.

Depuis le début du Ramadan, la ville de Jérusalem a été le théâtre d'attaques de la part des forces de police et des colons israéliens dans la région de Bab al-Amoud, le quartier de Sheikh Jarrah et à proximité de la mosquée Al-Aqsa.

* Traduit de l'arabe par Hajer Cherni.



Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın