Monde

Frontières de Gaza: 14 Palestiniens blessés dans la répression israélienne d'une marche populaire

- Dont 5 personnes par balles réelles, 2 avec des balles en caoutchouc et 7 avec du gaz lacrymogène, selon le ministère de la Santé.

1 23   | 25.08.2021
Frontières de Gaza: 14 Palestiniens blessés dans la répression israélienne d'une marche populaire

Istanbul

AA/Gaza

L'armée d'occupation israélienne a blessé 14 manifestants palestiniens, mercredi, lors de la répression d'une marche populaire près de la barrière frontalière à l'est de Khan Younès dans le sud de la Bande de Gaza.

L'Agence Anadolu (AA) a rapporté d'après des sources médicales et des témoins oculaires, que des ambulanciers ont transporté un certain nombre de manifestants qui ont été blessés par balles réelles et asphyxiés par du gaz lacrymogènes, lors de la marche populaire convoquée par le Comité des factions d'action nationale et islamique.

Le ministère de la Santé de Gaza a déclaré, dans un communiqué, que 14 Palestiniens ont été blessés, parmi eux 5 par balles réelles, 2 avec des balles en caoutchouc et 7 asphyxiés par du gaz lacrymogène.

Des milliers de Palestiniens ont participé à la fête populaire "l'épée de Jérusalem".

La bataille de l'épée de Jérusalem est un nom attribué par les factions armées palestiniennes dans la Bande de Gaza pour sa lutte contre la récente agression israélienne contre la Bande, qui avait duré 11 jours au mois de mai.

L'armée israélienne a réprimé, plus tôt dans la journée du mercredi, les manifestants près de la barrière frontalière, en lançant du gaz lacrymogène et en tirant des balles réelles, selon des témoins oculaires.

Depuis midi, l'armée israélienne avait déployé des dizaines de soldats et véhicules militaires tout au long de la barrière de séparation à l'est de Khan Younès pour faire face à la marche populaire.

Cette fête s'inscrit dans le cadre "d'activités populaires de rejet du siège israélien et d'atermoiements dans le dossier de la reconstruction de Gaza, et de l'extorsion humanitaire de la population", selon une source au sein du même comité.

Plus de deux millions de Palestiniens vivant à Gaza et souffrent de conditions de vie difficiles en raison du blocus israélien continu de la Bande depuis 2006, qui s'est accrue suite à l'agression de mai dernier.

*Traduit de l'arabe par Hend Abdessamad

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın