Monde

France : Macron au centre des critiques après son allocution télévisée

-Un sondage de l’institut Odoxa lui attribuait la note de 9/20 pour sa gestion de la crise.

Lassaad Ben Ahmed   | 14.04.2020
France : Macron au centre des critiques après son allocution télévisée

France
AA / France / Fawzia Azzouz

Le président français Emmanuel Macron a fait l’objet de vives critiques notamment sur les réseaux sociaux après avoir annoncé, lundi soir, la réouverture progressive des établissements scolaires à compter du 11 mai.

L’opposition qualifie en grande majorité cette décision de dangereuse.

Avant même son allocution, la communication du chef de l’Etat était jugée "très médiocre" par les Français, selon un sondage de l’institut Odoxa, qui lui attribuait déjà la note de 9/20 pour sa gestion de la crise.

Et ce n’est pas le discours prononcé lundi soir, suivi par 36,7 millions de Français devant leurs écrans, qui permet de dissiper les doutes (chiffre médiamétrie rendus publics mardi matin).

En effet, malgré ce record d’audience absolu dans l’histoire de la télévision française, les critiques ne cessent de fuser.

« Sans frontières nationales, sans masques ni tests suffisants, le déconfinement d’Emmanuel Macron avec les écoles ouvertes dès le 11 mai met en danger les Français », a estimé le chef de file de DLF (Debout La France, extrême droite), Nicolas Dupont-Aignan, sur son compte Twitter.

Un avis partagé par le vice-président du RN (Rassemblement National, extrême droite), Jordan Bardella à l’antenne de BFMTV.

Il considère que « remettre dans les classes d’école plusieurs milliers d’enfants » est « extrêmement dangereux » et « que c’est une mauvaise décision ».

Même son de cloche du côté de Jean-Luc Mélenchon, député et fondateur de LFI (La France Insoumise, extrême gauche).

« Macron annonce un déconfinement quasi général au travail et à l’école pour le 11 mai. Pourquoi cette date ? Pourquoi toujours aucune planification des moyens de protection ? Comment faire face à la 2ème vague de l’épidémie ? Une politique hasardeuse. Restons prudents !» a-t-il mis en garde sur son compte Twitter.

Il s’est ensuite montré plus virulent à l’antenne de TF1 où il a estimé qu’annoncer un retour à l’école sans pour autant « planifier les conditions du déconfinement, c’est extrêmement dangereux ».

« Ma première réaction, c’est de dire aux gens : surtout restez confinés », a-t-il poursuivi.

Pour rappel, en France, le bilan provisoire présenté lundi soir par Santé Publique France fait état de 14967 morts depuis le début de l’épidémie.
Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın