Monde

France : Macron à l’assaut du « séparatisme »

- Le président français a été interpellé lors de son déplacement à Mulhouse, en Alsace, entre autres, sur le chômage.

Lassaad Ben Ahmed   | 18.02.2020
France : Macron à l’assaut du « séparatisme »

France
AA / France / Fawzia Azzouz

Le président français Emmanuel Macron a expliqué mardi, depuis un quartier populaire de Mulhouse dans l'est de la France, vouloir lutter « contre le séparatisme ».

Dans une séquence de déambulation au cœur du quartier, le chef de l’Etat a alterné entre "selfies" avec les citoyens et poignées de mains tout en répondant aux interpellations des habitants.

Le sujet était attendu depuis plusieurs mois et la présidence française a choisi la région alsacienne pour évoquer la question du « communautarisme » et du « séparatisme islamiste ».

Si Macron a d’emblée indiqué aux habitants présents que « la République doit tenir ses promesses » et « lutter contre les discriminations »,il a accusé des « associations qui utilisent l’islam politique pour sortir des gamins de l’école ».

Le Président a, toutefois, été très rapidement contredit par les citoyens présents.

L’un d’entre eux lui a clairement expliqué que les problèmes rencontrés localement ne sont pas liés à l’Islam mais au chômage.

« J’ai reçu hier un candidat pour l’embaucher et son allocation de chômage était passée de 35 euros par jour à 10 euros par jour », après la réforme des indemnisations, lui a-t-il lancé, avant de conclure que « l’islam politique c’est minoritaire ».

Un autre habitant a interpellé le chef de l’Etat sur la désertion des médecins et personnels soignants dans les quartiers populaires.

Les sujets de préoccupation auxquels il a été confrontés étaient visiblement loin de l’objectif affiché par l’Elysée pour cette visite.

Emmanuel Macron devait ensuite se rendre dans le commissariat de cette cité de Bourtzwiller, classée « reconquête républicaine » à Mulhouse.

La visite du chef de l’Etat s’inscrit dans le cadre de son projet de lutte contre le « séparatisme islamiste ». Lequel projet prévoit notamment de s’attaquer au financement des mosquées, à l’organisation de l’Islam de France ou encore à l’enseignement privé musulman. Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın