Monde

France / Laïcité : Marlène Schiappa sèchement recadrée par Macron

- Pour avoir initié les très controversés « états généraux de la laïcité ».

Lassaad Ben Ahmed   | 22.04.2021
France / Laïcité : Marlène Schiappa sèchement recadrée par Macron

France

AA / Nice / Feiza Ben Mohamed

La ministre déléguée à la citoyenneté Marlène Schiappa a été recadrée par le président Emmanuel Macron pour avoir initié les très controversés « états généraux de la laïcité », selon une information rapporte jeudi par la presse française.

« Les Français s'en fichent et moi aussi », lui a lancé le chef de l’Etat.

Alors que ces « états généraux de la laïcité » ont provoqué de vives crispations du côté des défenseurs des droits humains et militants contre l’islamophobie, il semblerait que cette nouvelle opération de Marlène Schiappa ne plaise pas davantage au président de la République.

Ce dernier lui a rappelé que le pays « n'a pas besoin de colloque, de forum ou de je ne sais quoi » et que si cette initiative vise « à regarder le film de Caroline Fourest sur Tariq Ramadan », elle est inutile.

Et, effectivement, Caroline Fourest, essayiste décriée, était bien de la partie, mardi, au moment du lancement des « états généraux de la laïcité ».

Au cours de sa prise de parole, elle a, en effet, estimé que « le terme d’islamophobie a tué » des victimes de terrorisme dont le professeur Samuel Paty, assassiné en octobre dernier, et les journalistes de Charlie Hebdo.

Semblant plus préoccupée par la négation du terme d’islamophobie, que par la protection de la laïcité, elle s’est attirée les foudres des internautes sur des réseaux sociaux.

D’après BFMTV, Emmanuel Macron a rappelé à sa ministre qu’il existe une loi en matière de laïcité et qu’il faut simplement l’appliquer.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın