Monde

France/Gilet jaunes: mobilisation modérée pour l'"acte 5" à Paris

Selon la préfecture de police, 52 personnes ont été interpellées en Ile-de-France, samedi en début de journée, en lien avec "l'acte 5" de la mobilisation des "gilets jaunes", contre 350 la semaine précédente à la même heure.

Nadia Chahed   | 15.12.2018
France/Gilet jaunes: mobilisation modérée pour l'"acte 5" à Paris ( Elyxandro CEGARRA - Anadolu Ajansı )

France

AA/Tunis

Un Calme plat régnait samedi en début de journée sur les Champs-Elysées et sur la place de l'Opéra, à Paris, alors qu’une partie des "gilets jaunes" ont prévu de manifester, pour la cinquième semaine consécutive, dans la capitale et dans plusieurs villes du pays, ont rapporté des médias locaux.

A 10h30, 52 personnes ont été interpellées en Ile-de-France, en lien avec "l'acte 5" de la mobilisation des "gilets jaunes", contre 350 la semaine précédente à la même heure, indique la radio franceinfo.

Plusieurs média faisaient état d'une nette baisse de la mobilisation pour cet acte 5.

Signe que la tension retombe un peu, la Tour Eiffel, l'Opéra Garnier, les musées du Louvre, d'Orsay et le Grand palais, fermés samedi dernier, restent ouverts, tout comme les grands magasins à l'approche de Noël, rapporte la chaîne d’information France 24.

Derrière cette mobilisation modérée, la division au sein même du mouvement où les modérés, représentés par le collectif des "gilets jaunes libres" ont appelé à une "trêve" et estimé que "le temps du dialogue est venu", alors que d'autres ont affiché leur détermination à redescendre dans la rue pour obtenir de nouvelles avancées sociales et économiques, souligne franceinfo.

Les annonces d’Emmanuel Macron dévoilées lundi, dont une hausse de 100 euros des revenus au niveau du Smic, ont été diversement reçues par les Français et ont notamment favorisé ce recul de la mobilisation.

Outre les mesures annoncées par Macron, l'attentat de Strasbourg qui a fait 4 morts mardi a joué en faveur d’un apaisement relatif.

S’agissant de la situation sur le terrain, un important dispositif sécuritaire a été déployé à Paris où 8 000 membres des forces de l'ordre sont mobilisés appuyés par 14 véhicules blindés de la gendarmerie, précise fraceinfo.

Le périmètre de protection des institutions, autour de l'Elysée, du ministère de l'Intérieur, de l'Assemblée nationale et de Matignon, est renouvelé. Quelque 69 000 forces de l'ordre seront déployées sur le territoire, selon le ministère de l'Intérieur, contre 89 000 samedi dernier, selon la même source.

Six personnes ont trouvé la mort depuis le début des manifestations des "gilets jaunes" le 17 novembre dernier, contre la hausse des prix et la politique du gouvernement. 4523 personnes ont, en outre, été interpellées dont 4099 ont été placées en garde à vue, selon le dernier bilan officiel du ministère de l’Intérieur.

Des scènes de violence et des actes de barbarie ont émaillé les manifestations, particulièrement à Paris la capitale.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın