Monde

Etats-Unis: Blinken donne raison à Trump d'avoir eu une position ferme face à la Chine

Tels sont les propos d'Antony Blinken, futur secrétaire d'Etat de Biden.

Wejden Jlassi   | 20.01.2021
Etats-Unis: Blinken donne raison à Trump d'avoir eu une position ferme face à la Chine

Washington



AA/Washington


Le futur secrétaire d'Etat de Joe Biden, Antony Blinken, a déclaré qu'il avait la ferme certitude que la Chine posait le plus grand défi aux États-Unis, plus que tout autre pays.

C'est ce qui ressort de ses propos tenus lors d’une audition parlementaire, avant la confirmation de sa nomination devant la Commission des affaires étrangères du Sénat, mardi soir.

Blinken a affirmé que le président sortant, Donald Trump, avait raison d'avoir une position "plus ferme face à la Chine", tout en signalant son "désaccord" sur la stratégie du milliardaire républicain "sur de nombreux points".

"Nous devons faire face à la Chine depuis une position de force, pas de faiblesse", a-t-il lancé, en assurant que cela impliquait de "travailler avec les alliés au lieu de les dénigrer, de participer et mener les institutions internationales plutôt que de s'en désengager".

En abordant le sujet de l'Iran, le futur chef de la diplomatie américaine a insisté que son pays a une responsabilité urgente pour empêcher Téhéran de se doter de l'arme nucléaire, soulignant qu'il était prêt à revenir dans l’accord sur le nucléaire iranien à condition que l'Iran respecte à nouveau ses engagements.

"Nous utiliserions cela comme un point de départ, avec nos alliés et partenaires qui seraient à nouveau du même côté que nous, pour rechercher un accord plus fort et plus durable. cela devrait inclure le programme de missiles balistiques de l’Iran. Un Iran avec l’arme nucléaire ou sur le point d’avoir la capacité d’en fabriquer une rapidement, serait un Iran encore plus dangereux que maintenant", a-t-il expliqué.

En ce qui concerne la Russie, Blinken a affirmé qu'elle était "une priorité" pour l'administration Biden. "Nous avons parlé d'un certain nombre de défis. Le défi que représente la Russie sur toute une série de fronts, est également l'une des questions urgentes", a-t-il ajouté.

Il est à noter que Blinken, diplômé de l’université Harvard et de la faculté de droit de l’université Columbia, a fait son entrée au département d’État en 1994. Il a occupé ensuite des fonctions à la Maison Blanche sous Clinton et au sein de la commission sénatoriale des relations extérieures.

Après la victoire de Barack Obama à la présidentielle de 2008, Antony Blinken, est devenu conseiller du vice-président Biden en matière de sécurité nationale, puis principal conseiller adjoint à la sécurité nationale. Il a été nommé secrétaire d’État adjoint en 2015.


*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın