Monde

Espagne: L'éruption du volcan Cumbre Vieja sur l'île de La Palma bat un record local

- L'éruption se poursuit depuis 84 jours, dépassant ainsi le record établi en 1585 par l’éruption du volcan Tajuya

Ekip   | 13.12.2021
Espagne: L'éruption du volcan Cumbre Vieja sur l'île de La Palma bat un record local

Spain

AA / Oviedo, Espagne / Alyssa McMurtry

L'éruption en cours sur l'île espagnole de La Palma est entrée dans l'histoire, dimanche, en devenant la plus longue éruption enregistrée sur l’île.

L'activité volcanique spectaculaire qui a commencé le 19 septembre continue de projeter de la fumée et des cendres dans les airs sur des kilomètres et de menacer davantage de bâtiments et de terres, tandis que la coulée de lave avance lentement.

Avec 84 jours et aucun signe de répit, le volcan Cumbre Vieja bat maintenant le précédent record local qui avait été établi pour la plus longue éruption en 1585, lorsque le volcan Tajuya avait surpris les habitants de La Palma.

"Tout le monde pensait que c'était la fin du monde", rapporte l'ingénieur italien Leonardo Torriani, qui a assisté à l'éruption du XVIe siècle. Torriani a écrit un livre en 1590, intitulé "Description des îles Canaries", dans lequel il décrivait en détail l'éruption du Tajuya.

Il a décrit comment les gens pouvaient voir le volcan créer "d'énormes torrents de feu, de fumée et de cendres" le jour et "du feu et des flammes" la nuit.

Ses descriptions de l'éruption de 1585 ressemblent beaucoup à ce qui se passe sur l'île depuis 12 semaines.

Des milliers de personnes ont été déplacées alors que la lave a englouti sans distinction des quartiers entiers, des maisons, des terres agricoles, des plages, des routes, des écoles, des églises et des entreprises.

Selon les données satellitaires, cette éruption a jusqu'à présent détruit plus de 3 000 bâtiments et 1 184 hectares de terrain.

Bien que l'éruption ait connu un ralentissement ces derniers jours, elle s'est à nouveau manifestée, dimanche, par d'énormes nuages de fumée et de cendres.

Si les scientifiques ont pu prédire le début de l'éruption, contrairement à ce qui s'était passé au XVIe siècle, ils sont encore très incertains quant à sa fin.

Certains éléments suggèrent qu'elle pourrait se terminer avant la fin de l'année, mais cela reste très hypothétique.

Dans l'histoire connue des huit îles espagnoles des Canaries, seules trois éruptions ont duré plus longtemps que celle-ci : une en 1824 à Lanzarote qui a duré 86 jours, une autre à Tenerife en 1789 qui a duré 99 jours, et une éruption de six ans à Timanfaya à Lanzarote qui s'est déclarée en 1730.


*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın