Monde

Dirigeant palestinien : intensification des contacts internationaux en vue des élections à Jérusalem

- Une réunion des factions palestiniennes est prévue, lundi, pour discuter du même dossier, selon Wassel Abu Youssef, membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Abdelrahman Fathy Ramadan Mohamed   | 11.04.2021
Dirigeant palestinien : intensification des contacts internationaux en vue des élections à Jérusalem

Cenin

AA / Ramallah

Un dirigeant palestinien a déclaré, dimanche, que les contacts avec diverses parties internationales avaient fait pression sur le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour qu'il autorise la tenue d'élections législatives à Jérusalem-Est.

Dans un entretien accordé à l'Agence Anadolu, Wassel Abou Youssef, membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine, a fait savoir que les dirigeants palestiniens intensifient leurs contacts avec la communauté internationale pour garantir la participation des Palestiniens de Jérusalem au processus électoral.

Abou Youssef a déclaré que tous ceux qui ont été contactés ont informé les dirigeants palestiniens qu'ils communiquaient avec le gouvernement Netanyahu «pour permettre à Jérusalem de participer aux élections», sans fournir de plus amples détails sur les parties en question.

Le Premier ministre palestinien Mohammed Shtayyeh a déclaré la semaine dernière que le ministère des Affaires étrangères «avait envoyé des missives aux Nations Unies, à l'Union européenne, aux États-Unis et à la Fédération de Russie, leur demandant d'intervenir pour sommer Israël de s’en tenir aux accords signés, notamment en autorisant les habitants de Jérusalem à participer (aux élections)».

Dans une même perspective, Abou Youssef a révélé qu'une réunion des factions de l'OLP se tiendra lundi dans la ville de Ramallah (centre) pour discuter des moyens de réussir les élections à Jérusalem.

Et d’ajouter : «S'il y a une interdiction d'élections à Jérusalem, alors les suffrages n'auraient aucun sens, et toute élection menée sans la participation de Jérusalem est une approbation de l'accord du siècle».

Abou Youssef a ajouté que les factions ne discuteront pas d'options alternatives, «parce qu’à la base, la participation de Jérusalem est prévue à l’instar des élections législatives qui ont eu lieu en 1996 et 2006, et les suffrages auront lieu à Jérusalem comme dans le reste des territoires palestiniens occupés (...) et toute autre option donne à l'occupation l'impression que nous nous soumettons au fait accompli».

Selon le dirigeant palestinien, Israël n'a pas encore donné suite à une demande palestinienne de tenir des élections législatives dans la ville occupée.

Les résidents palestiniens de Jérusalem-Est ont précédemment participé aux élections palestiniennes en 1996, 2005 et 2006 dans le cadre d'arrangements spéciaux convenus entre les Palestiniens et les Israéliens.

Les élections palestiniennes devraient se dérouler en 3 phases : les législatives qui devraient se tenir le 22 mai, les présidentielles prévues pour le 31 juillet et les élections au Conseil national qui auraient lieu le 31 août.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.